Marketing de contenu : Évoluer ou Mourir

Marketing de contenu : Évoluer ou Mourir

Marketing de contenu : Évoluer ou Mourir

Ce qu’on attend d’un créateur de contenus ? Produire des textes, visuels ou vidéos distractifs ou éducatifs pour un public cible. On ne devient pas Content Manager du jour au lendemain. Il faut beaucoup de travail, de rigueur et des connaissances marketing.

Si vous souhaitez optimiser votre stratégie de contenu, pour développer votre business ou améliorer vos offres, voici 7 habitudes à prendre dès maintenant !

 

1. Connaître l’actualité de son marché

C’est une tâche quasi quotidienne. Vous devez être au courant de tout ce qui se passe dans votre industrie pour pouvoir créer du contenu de qualité. Il ne s’agit pas de lire deux ou trois articles ici ou là, mais de scruter la toile pour identifier les tendances et connaître les faits historiques de votre domaine.

Ces recherches vous permettront de comprendre la personnalité de votre audience, ainsi que l’environnement concurrentiel.

Enfin, vous trouverez régulièrement l’inspiration pour vos propres contenus.

 

2. Étudier votre audience

Être créateur de contenus inclus de satisfaire les attentes de son public. C’est de cette manière que vous attirerez toujours plus de prospects sur votre site, à transformer en client.

Étudiez en profondeur vos lecteurs, ils seront votre première source d’inspiration pour des contenus créatifs, utiles et performants. Pensez à définir vos buyers persona et à les segmenter par âge, sexe, localité, emploi, salaire… Vous obtiendrez de nombreux sujets à décliner.

 

Lecture conseillée :

 

Tout savoir pour créer ses personas

Vous ne savez pas ce que sont les buyer personas et comment les définir ? Ce livre blanc vous donne les clés pour comprendre ce qui se cache derrière ce terme marketing et l’importance que les buyer personas revêtent pour vos campagnes marketing.

 

 

3. Écrire encore et encore

On ne vous demande pas un texte de 1500 mots tous les jours, mais essayez d’écrire quotidiennement. Vous pouvez rédiger un contenu conséquent sur plusieurs jours, si besoin. Vous avez peur de manquer d’inspiration ? Dès qu’une idée vous traverse l’esprit, notez-la dans un fichier spécial ou dans une application comme Evernote. Au moment de passer à la rédaction, vous trouverez de précieux sujets dans vos notes.
 

 

4. Définir sa propre voix

Les lecteurs cliquent sur votre contenu pour l’information, mais reviennent aussi pour votre personnalité. La brillante idée que vous pensez avoir, d’autres l’ont soit en même temps ou avant vous ! Si vous voulez fidéliser votre audience, la clé est d’apporter une touche vivante, personnelle, à votre contenu. Oui, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais c’est possible !

 

5. Réorganiser le contenu d’autres personnes

Il n’y a aucun mal à reprendre le contenu d’un autre auteur… à condition de vous l’approprier et d’y apporter votre valeur ajoutée. Profitez-en pour l’étoffer grâce aux questions que vous posent régulièrement vos prospects. Bien entendu, n’oubliez pas de citer votre source !
 

 

6. Proposer des solutions

Vous n’êtes pas là pour commenter l’actualité. Lorsque les gens s’engagent avec votre contenu, c’est pour repartir avec des réponses à leurs besoins. Même si vous pouvez analyser des faits de votre marché, faite en sorte qu’il y ait toujours une leçon à en tirer.

Lecture conseillée :

La ligne éditoriale en 5 actes

Essentielle, la ligne éditoriale permet de diffuser votre image de marque, d’accompagner vos prospects et de créer une cohérence autour de vos contenus. C’est l’élément phare de toute stratégie Content Marketing. Mais, concrètement, comment la construire ? 

 

7. Rester curieux

C’est la mère de toutes les qualités. Lorraine Twohill, responsable du marketing chez Google explique ceci :

Il faut être curieux pour identifier les problèmes qui méritent d’être résolus et ensuite trouver de nouvelles solutions. Ce sont ces solutions proposées à des problèmes séculaires qui mettent les créateurs de contenu en valeur.

 

Prenez l’habitude de remettre en question le statu quo en vous faisant parfois l’avocat du diable. Un nouveau point de vue est toujours le bienvenu pour les prospects en quête d’informations. De plus, il affirme votre personnalité et vous démarque des concurrents.

 

Être un créateur de contenu à succès commence par les habitudes que vous prenez, car elles vous permettront de produire un contenu de grande valeur pour votre public cible !

 

Besoin d’être accompagné dans votre stratégie Content Marketing ? Contactez-nous !

15 + 12 =

E-commerce : 6 étapes pour se mettre au Content Marketing

E-commerce : 6 étapes pour se mettre au Content Marketing

E-commerce : 6 étapes pour se mettre au Content Marketing

Avec plus de 12 millions de boutiques en ligne dans le monde, dont 182 000 sites e-commerce rien qu’en France, vous allez devoir vous démarquer !

Ça tombe bien, le Content Marketing vous permet justement d’ajouter votre touche personnelle à votre business.

Grâce à une stratégie de contenus pertinentes, vous pouvez offrir une expérience utilisateur unique à vos clients.

Ajoutons que la publication régulière de contenus est excellente pour le trafic : d’après Hubspot, les entreprises qui publient plus de 16 articles de blog par mois obtiennent presque 3,5 fois plus de trafic que les entreprises qui publient entre zéro et quatre articles par mois

Alors, vous avez envie de convertir votre e-commerce au Content Marketing ?
Voici 6 étapes pour vous y mettre !

 

1. Définir des objectifs SMART

Selon le Content Marketing Institute, seules 44 % des entreprises B2B et 43 % des marketeurs B2C comprennent réellement le pouvoir du marketing de contenu. Pour mesurer le succès de ce dernier, définir des objectifs SMART (spécifiques, mesurables, réalisables, pertinents et temporels) est essentiel.

[bctt tweet= »Pour mesurer le succès votre #ContentMarketing, pensez SMART : Spécifiques, Mesurables, Réalisables, Pertinents et Temporels. » username= »Celine_Alba »]

Vous avec un e-commerce de mode et vous souhaitez augmenter de 5 % vos ventes d’accessoires ? Produisez du contenu pertinent et utile destiné à informer vos lecteurs sur la manière dont ils peuvent accessoiriser leurs tenues. Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux.

Ce contenu peut prendre la forme d’un article de blog, d’une infographie ou d’une vidéo, un format très en vogue et particulièrement apprécié des internautes. Prenons l’exemple de Moulinex qui n’hésite pas à utiliser la vidéo pour valoriser son appareil star : le Cookéo. La marque diffuse des recettes qu’il est possible de préparer avec cet accessoire.

 

 

L’objectif est de mettre l’eau à la bouche de sa communauté et de l’inciter à l’achat !

 

2. Définir ses buyers persona

Pour une stratégie de contenu performante, il est primordial de définir le profil type de ses clients.

[bctt tweet= »Mieux vous connaissez votre audience, plus vous pouvez proposer du contenu qualifié. » username= »Celine_Alba »]

Le buyer persona est une représentation de votre « acheteur » idéal. Son profil est établi à partir de recherches et de données réelles. Pour ce faire :

  • Réalisez des enquêtes auprès de vos clients. Posez 7 à 10 questions vous permettant de comprendre leur comportement et les obstacles à l’achat.
  • Prévoyez des entretiens téléphoniques et en face à face (en parlant avec vos clients, vous connaîtrez leurs habitudes d’achat).
  • Proposez des questionnaires lorsque les internautes quittent votre site.

À partir des données collectées, établissez le profil de vos lecteurs (âge, sexe, lieu de résidence, adresse email, etc.).

Vous pouvez aussi vous servir des statistiques de vos réseaux sociaux pour découvrir des informations sociodémographiques sur vos clients.

 

Lecture conseillée :

 

Tout savoir pour créer ses personas

Vous ne savez pas ce que sont les buyer personas et comment les définir ? Ce livre blanc vous donne les clés pour comprendre ce qui se cache derrière ce terme marketing et l’importance que les buyer personas revêtent pour vos campagnes marketing.

 

 

3. Identifier le type de contenu que votre public aime

Vous vous adressez à des Millenials ? Proposez du contenu divertissant, utilisez des gifs animés… et de la vidéo (hé oui, encore et toujours !). Votre audience est essentiellement composée de femmes élégantes et soucieuses de la mode ? Proposez des posts sur les dernières tendances lancées par les stars féminines, articles et des conseils à suivre pour être élégantes.

 

 

Faites des tests et analysez les résultats. Vous verrez rapidement les contenus qui ont du succès et ceux qui n’intéressent pas votre audience.

Vous pourrez affiner votre stratégie et taper dans le mille à chaque fois !

 

4. Rédiger du contenu qui « tue »

L’objectif du Content Marketing ? Proposer du contenu pertinent, créatif et engageant. Il doit inciter les internautes à le lire en intégralité. Pas évident dans un monde ou la sur-information règne et où le contenu se consomme « sur le pouce ».

Chaque élément de contenu a son importance : optez pour un titre accrocheur, adoptez un ton particulier et reconnaissable, proposez de beaux visuels. Votre contenu doit également avoir une valeur pédagogique et être optimisé pour le référencement.

On pense aussi aux statistiques, aux animations, aux schémas et à tout élément qui facilite la compréhension de votre message en un coup d’œil.

 

Lecture conseillée :

Créer du contenu qui parle à votre audience

Et si vous passiez à l’analyse intelligente des données pour créer des contenus authentiques, qui répondent aux besoins précis de vos clients ?

 

C’est la clé pour convaincre les visiteurs de votre expertise et fidéliser vos clients. Devenez un média de référence sur votre secteur d’activité !

[bctt tweet= »La clé de la réussite de votre #ContentMarketing : devenir un média de référence sur votre secteur d’activité ! » username= »Celine_Alba »]

 

5. Diffuser son contenu

Adoptez une stratégie de diffusion efficace avec le principe de Pareto : consacrez 20 % de votre temps à produire du contenu et 80 % à le diffuser sur les canaux de communication les plus pertinents.

Optez pour ces méthodes (liste non exhaustive) :

  • Envoyez une newsletter à vos clients et vos lecteurs à chaque nouvelle publication sur votre blog
  • Publiez vos articles sur les réseaux sociaux
  • Participez aux forums susceptibles d’être intéressés par votre contenu
  • Faites savoir aux influenceurs que vous les avez mentionnés dans votre blog. Ils partageront certainement votre contenu
  • Modifiez le format de votre contenu pour le publier sur différents canaux de communication
  • Mettez en place un flux RSS
  • Publiez des articles rédigés par des invités

[bctt tweet= »#ContentMarketing : consacrez 20 % de votre temps à produire du contenu et 80 % à le diffuser sur vos canaux de communication #Pareto. » username= »Celine_Alba »]

 

6. Suivre ses performances

Pour mesurer votre succès, il est impératif de définir des KPI pertinents.

En tant qu’e-commerçant, privilégiez les indicateurs suivants :

  • Trafic du site (augmente-t-il ?)
  • Taux de rebond
  • Nombre d’abonnés à votre newsletter
  • Taux de revisite
  • Taux d’engagement
  • Sources de trafic
  • Nombre de leads générés grâce au contenu (insérez des balises UTM)

 

Une stratégie de Content Marketing réfléchie et cohérente vous permettra d’augmenter vos ventes. Néanmoins, faites preuve de patience, les résultats ne se verront pas dans la minute. Analysez l’évolution en continu, affinez régulièrement votre stratégie et persévérez. C’est la clé du succès !

Besoin d’être accompagné dans votre stratégie Content Marketing ? Contactez-nous !

1 + 6 =

10 conseils rapides pour rédiger de meilleures publications sur les réseaux sociaux

10 conseils rapides pour rédiger de meilleures publications sur les réseaux sociaux

L’engagement est roi sur les réseaux sociaux. Cependant, comment rédiger des publications qui vont capter l’attention de votre audience et susciter l’engagement ?

Voici donc 10 conseils pour écrire des publications qui vont booster votre stratégie social media !

1. Faire simple

Pour inciter les internautes à interagir avec vos posts, rédigez du contenu facile à lire. En effet, lorsque ces derniers font défiler leur timeline, ils prennent rarement le temps de s’arrêter sur chacune des publications et de cliquer sur « Voir plus » pour lire l’intégralité du message.

Pour optimiser la lecture de votre post, supprimez les adjectifs inutiles et utilisez des mots courts.

2. Corriger ses écrits

Une étape de relecture s’impose. Que vous soyez novice ou expert, il peut arriver de faire des erreurs. En relisant votre post, vous pouvez relever des incohérences ou des fautes d’orthographe, par exemple.

Cet instant de révision rapide fait la différence entre une publication de qualité et un post médiocre.

3. Éviter le jargon métier sur les réseaux sociaux

Évitez d’utiliser un vocabulaire technique lorsqu’il s’agit d’une publication dont la thématique est complexe. L’utilisation d’une terminologie propre à votre activité n’apporte aucune valeur à votre contenu. Bien au contraire ! Votre communauté est susceptible de ne pas comprendre le message que vous souhaitez transmettre. Utilisez des mots simples et compréhensibles de tous.

4. Écrire pour son public

Pour publier des messages qui touchent directement votre public, vous devez connaître ses besoins, son langage, ses formats privilégiés… Sans ces informations, il vous sera difficile de personnaliser votre contenu.

5. Tester la portée de ses publications

Pour réaliser un test sur la performance de votre post, effectuez différents types de tests.

Modifiez le visuel, le titre, le CTA et tout autre élément susceptible d’influencer l’impact de votre publication. Analysez le format qui suscite le plus d’engagement pour le déployer plus souvent et accroître l’engagement.

6. Prendre en compte l’expérience utilisateur

Sur les réseaux sociaux, l’expérience utilisateur fait référence à l’action de faire défiler les publications de votre page/profil. Les posts publiés ne doivent pas être considérés comme des éléments isolés, mais comme un ensemble. La définition d’une stratégie éditoriale sur vos réseaux sociaux est primordiale.

Pour effectuer un audit rapide de l’expérience utilisateur, posez-vous ces questions :

  • Vos visuels sont-ils harmonisés (via une charte graphique, par exemple)
  • Vos publications apportent-elles toutes une valeur ajoutée ?
  • Votre marque est-elle immédiatement reconnaissable ?

7. Soigner ses calls-to-action

Les marketeurs utilisent un langage accrocheur qui met l’accent sur les bénéfices que le lecteur peut obtenir en cliquant sur un call-to-action. Cette pratique vise à encourager les interactions.

Néanmoins, il est essentiel de réfléchir au parcours client dans sa globalité et ne pas se focaliser uniquement sur un seul clic. Votre call-to-action doit répondre, de manière anticipée, aux attentes de votre public et respecter ses promesses.

8. Tester l’insertion d’émoji

Les émojis sont un moyen amusant d’engager votre public. Dans le cadre d’une campagne bilingue, par exemple, l’universalité des émojis permet à vos posts d’être compréhensible de tous. Ces icônes véhiculent un message visuel immédiat et apportent une touche conviviale à votre contenu. Sans compter qu’ils attirent l’œil dans le flux d’actualités.

Quel que soit le contexte dans lequel vous choisissez de les utiliser, n’oubliez pas de vous référer à votre public. Si celui-ci n’utilise pas les émojis, évitez de le faire.

9. Écrire en fonction des réseaux sociaux

Lors de la rédaction de chaque publication, pensez au réseau social sur lequel elle va être publiée. Vous ne rédigez pas de la même manière sur Twitter que sur Instagram ou Facebook. Sur le premier, vous devez être concis, sur le second, décrire de manière captivante le visuel et sur le dernier, capter l’attention de vos abonnés.

Pensez-y !

10. Tester et corriger

Testez différents formats sur chaque réseau social : vidéo, photos, animations, collage de photos… À chaque cycle de test, modifiez certains éléments de votre post. Essayez de comprendre pourquoi certaines publications génèrent un taux d’engagement important alors que d’autres semblent être complètement ignorées.

Grâce à cette analyse, vous parviendrez à prendre les bonnes décisions pour vos futurs messages.

En vous appuyant sur ces conseils, vous serez en mesure d’écrire de meilleurs posts sur les réseaux sociaux pour réaliser vos objectifs d’engagement.

Entreprises : comment rendre votre blog addictif ?

Entreprises : comment rendre votre blog addictif ?

[et_bloom_inline optin_id="optin_1"]

Avoir un blog, c’est bien… Mais avoir un blog addictif, c’est mieux !

Un blog sur lequel les lecteurs reviennent souvent est un réel atout pour votre entreprise. Il permet d’acquérir des prospects, de nourrir leur réflexion et donc, de booster votre chiffre d’affaires.

Cependant, avec tous les blogs qui existent sur la toile, comment se distinguer et rendre son contenu particulièrement addictif ?

 

Mieux cibler ses prospects

Pour créer du trafic sur votre blog, vous devez proposer un contenu de qualité, parfaitement ciblé et qui répond aux tendances actuelles. Le lecteur (qui est un potentiel client, rappelons-le !) ne doit pas s’ennuyer. Il vient sur votre blog pour apprendre ou se divertir : c’est ce qui lui donnera envie de revenir plusieurs fois… avant de se convertir.

Connaître son audience est essentiel pour réussir sur ce point.

Mais comment faire ?

Pour en savoir plus sur les internautes qui fréquentent votre blog et vérifier que votre ligne éditoriale est cohérente, utilisez Google Analytics. Vous connaîtrez les requêtes entrantes des internautes, ce qui vous aide à mieux cerner leurs besoins et leur langage. Vos statistiques vous montrent aussi les contenus les plus lus, ce qui vous guide sur les préférences de vos visiteurs.

Sur les réseaux sociaux, et notamment Facebook et Twitter, vous trouverez également des données pertinentes sur vos abonnés. Grâce aux outils analytiques intégrés à ces plateformes, vous disposerez d’informations socio-démographiques, vous connaîtrez leurs centres d’intérêt et aussi les formats qu’ils préfèrent.

En analysant ces données, vous serez en mesure d’optimiser votre ligne éditoriale, pour rendre vos contenus encore plus addictifs !

 

Promouvoir vos prestations… sans faire de promotion

Pour un blog d’entreprise réussi, il faut promouvoir votre entreprise et vos services, sans faire de publicité ! En d’autres termes, vous devez subtilement faire comprendre les atouts de votre activité sur l’atteinte des objectifs de vos prospects.

N’ayez pas peur d’être utile et de fournir des éléments de réponse concrets aux problématiques de vos lecteurs.

Proposez des fiches pratiques, des guides d’achats, des tutoriels, des études de cas, des analyses de marché ou encore des infographies. Votre mission est de renseigner le visiteur, tout en lui démontrant votre expertise.

L’objectif final : conduire subtilement le prospect à prendre contact avec l’entreprise pour faire appel à ses services ou lui acheter des produits.

 

Intégrer votre cœur au centre des contenus

Pas de manière littérale, bien sûr, ce serait un peu dégoûtant ! Il s’agit plutôt de rédiger des contenus vivants, où votre personnalité transpire (toujours pas au sens littéral !).

Les prospects qui viennent consulter vos articles doivent trouver une accroche avec vous, des points communs, ils doivent rire, sourire ou simplement ressentir de l’empathie. Évidemment, il ne faut pas faire pleurer dans les chaumières, mais parler un peu de votre expérience, employer des mots du quotidien ou des expressions que vous affectionnez.

Je vous invite à consulter l’article Content Marketing : comment rendre vos contenus authentiques ? pour en savoir plus à ce sujet.

 

Inscrire son blog dans une stratégie omnicanale

Convertir un lecteur-prospect en client ne se fait pas en un jour. Pour y parvenir, il faut le fidéliser grâce à des contenus cohérents qui se complètent. Votre site internet doit devenir une précieuse ressource, qui va nourrir le cycle d’achat de vos potentiels clients.

Mais ce n’est pas tout ! Pour inciter les lecteurs à revenir régulièrement sur votre blog, déployez la promotion de vos contenus. Intégrez pleinement tous les moyens de communication du Content Marketing pour vous positionner comme un leader d’opinion sur votre secteur d’activité.

Animez vos pages sur les réseaux sociaux, mettez en place une newsletter, rédigez des articles invités…

Les internautes doivent toujours retrouver le chemin de votre blog et seule votre entreprise peut lui montrer la route !

 

Opter pour du contenu mobile

D’après une étude de Médiamétrie : plus de 50,7% des Français se connectent quotidiennement à Internet depuis leur smartphone. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter, d’année en année.

Pour que vos contenus soient addictifs, vous devez faciliter leur consultation sur mobile.

Comment faire ? Consultez ces 6 leçons pour écrire du contenu mobile engageant !

 

 

Qualité, personnalité, ciblage et promotion sont les 4 critères pour un blog qui a un goût de « reviens-y ». Ce n’est pas évident, cela se travaille, mais vous verrez rapidement les résultats !

Découvrez la crème des livres et guides pour vous aider à optimiser votre marketing de contenu et votre communication sur les réseaux sociaux.
Storytelling : son importance dans votre stratégie de contenus

Storytelling : son importance dans votre stratégie de contenus

On appelle storytelling l’art de raconter une histoire.

Par le biais d’une structure narrative, l’intérêt est de faire passer un message et d’attirer l’attention du consommateur. L’objectif est de générer une interactivité émotionnelle avec les prospects, génératrice de passages à l’acte d’achat.

Focus sur le rôle joué par la technique du storytelling dans votre stratégie de contenus web.

Un bref historique du storytelling

La notion de storytelling a fait son apparition dans la sphère publique en 2007, grâce à l’ouvrage de Christian Salmon : « Storytelling, La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits. »

Mais cette théorie ne vient pas de nulle part. En 1966 déjà, Emile Benveniste arguait de l’existence de 2 sortes de discours, dans son ouvrage « Problèmes de linguistique générale ».

À côté du discours de nature purement rationnelle se trouve le discours narratif et subjectif, de type il était une fois. Ce dernier type de discours est divertissant et pas uniquement informatif. Avec un pitch ou un slogan accrocheur, il crée une histoire pour faire passer un message et capter son auditoire.

Les fondamentaux du storytelling

  • La capacité d’élaborer efficacement une stratégie de marque pour différencier son image de marque
  • L’imagination pour créer et illustrer des fondamentaux tout en ajoutant des éléments permettant de convaincre et fidéliser les prospects
  • Faire de sa marque l’expression de messages qui fédèrent le plus grand nombre, grâce à des techniques de communication adaptées et un plan de communication infaillible

L’importance du brand content dans votre stratégie digitale

Choisir une stratégie de contenu pertinente et une ligne éditoriale originale est une chose. Bénéficier de contenus de marque personnalisés de grande qualité en est une autre.

La majorité des internautes privilégient une marque proposant des contenus entièrement personnalisés.

De plus, le brand content coûte moins cher que les autres techniques marketing et pourtant, il génère plus de leads. Exit donc les contenus standardisés ! Pour vendre et stimuler, privilégiez les contenus personnalisés, originaux et décalés contenant une histoire cohérente.

Les atouts du storytelling

On parle de récit et non plus de discours commercial.

Oubliez donc les listings et discours trop vendeurs. Le produit est, bien entendu, toujours présent mais le récit sera tellement bien raconté qu’on en oubliera l’objectif final. L’intérêt est de permettre de vous démarquer de vos concurrents et de trouver des clients.

Susciter l’émotion et captiver de différentes manières, tels sont les maîtres-mots du storytelling.

Ce sont ces éléments qui vous seront utiles pour mettre sur pied vos récits et créer une communauté de leads engagés.

En utilisant le storytelling dans votre webmarketing, vous permettez de véhiculer un même point de vue partagé. Vous ne ferez alors plus qu’un avec votre public, autour d’un partage de valeurs. L’agir collectif ainsi construit, vous vendrez davantage et générerez donc un meilleur chiffre d’affaires.

Ce qu’il vous faut pour mettre en place votre storytelling

Mettre en place cette stratégie ne va pas forcément de soi et ne doit jamais s’improviser. Il est indispensable de répondre à certaines questions avant de se lancer :

  • Quelles sont les valeurs de votre marque ? Quels sont ses schémas narratifs et ses personnages ?
  • Qu’est-ce que la marque a à dire à ses consommateurs et futurs prospects ? À qui s’adresse-t-elle (public cible) ?

 

Cessez d’être ordinaires, préparez-vous à devenir extraordinaires !

Tout se passe en réalité dans la mise en scène et dans le message final que vous souhaitez passer. Vous pouvez, par exemple, publier une vidéo explicative sous la forme d’un tuto pour mettre en scène votre produit et montrer tous ses usages possibles. N’hésitez pas à ponctuer vos récits d’images et d’infographies diverses. L’attrait est dans le visuel et le quasi sensoriel. Oubliez les longs bullets points sans vie et sans caractère.

Le storytelling attire et divertit tout en favorisant les échanges. Cela vous permet aussi d’optimiser votre e-réputation et la notoriété de votre marque.

 

Le brand storytelling, ou storytelling de marque

La tendance est au « customer centric », gage de performance. Un chiffre d’affaires qui s’envole est signe d’engagement de la part des consommateurs. Cela signifie que l’histoire leur a plu et a suscité des émotions vives, quelles qu’elles soient.

Comment réussir votre brand storytelling ?

Suivez ces quelques conseils et vous ferez de votre marque la nouvelle tendance à suivre :

  • Suscitez l’émotion. On ne le dira jamais assez. Votre message peut être humoristique (à l’image d’ « Oasis be Fruit » et de ses personnages), porteur d’espoir (à l’image de la récente publicité de Samsung et ses casques de réalité virtuelle)
  • L’histoire doit nécessairement refléter votre marque et son ADN
  • Ne placez pas forcément les produits que vous vendez au cœur de votre message tout du long de l’histoire. Cela doit rester subtil. Le consommateur doit avoir avant tout l’impression que vous lui parlez, que vous êtes proche de lui et de ses besoins. Un unique focus sur le produit aurait tendance à faire trop « marketing ». On perdrait alors toute la magie du storytelling.
  • Utilisez des moments marquants, soit en lien avec des moments de l’année (Pâques, période de Noël, été à la plage), soit en lien avec des sorties cinéma marquantes (Star Wars, par exemple)
  • Adoptez toujours un ton original. Même avec un petit budget, faire un excellent storytelling de marque est possible et à la portée de toutes les entreprises. Il suffit de se poser les bonnes questions, de cerner le public visé et d’adapter son histoire à son auditoire.

La création de contenus au coeur de la stratégie de communication

Une boîte à outils opérationnelle à la fois théorique et pratique, pour ceux qui veulent dynamiser leur marketing de contenu.