Blog d’entreprise : comment déterminer la pertinence de vos contenus ?

Créer son propre contenu est vital pour une entreprise, quel que soit le domaine d’activité. La question est d’en déterminer la pertinence auprès des internautes.

Pour savoir si vos idées et vos articles vont trouver un écho auprès de votre audience, découvrez les questions à vous poser, ainsi que les points essentiels à vérifier !

 

 

 

Création de contenus : 5 questions à vous poser au préalable

Avant de foncer tête baissée dans la rédaction de vos contenus, réfléchissez au potentiel de vos idées. Est-ce que les sujets ont un intérêt pour votre audience, tout en servant vos propres objectifs ? Que pouvez-vous faire pour apporter de la valeur ajoutée aux contenus déjà existants (notamment ceux produits par vos concurrents) ? Pour pouvoir répondre au mieux à ses interrogations et améliorer votre ligne éditoriale, voici 5 questions à vous poser :

 

1) Quelle est l’utilité du contenu que vous produisez ?

Avant même de produire votre contenu, vous devez déjà savoir à qui il s’adresse et quelle est son utilité. C’est une des règles de base de votre marketing de contenu ! Des articles à forte valeur ajoutée et des réponses concrètes aux questions de vos prospects demeurent la clé de leur fidélisation… puis de leur conversion.

Dites-vous que, lorsqu’un internaute saisit une requête dans Google et consulte les liens proposés, il espère un éclairage concret sur ses besoins.

Un contenu pertinent a donc une utilité pour vos prospects ou clients.

 

2) Quels sont les types de sujets qui intéressent vos lecteurs ?

Vous avez le choix entre plusieurs thèmes à traiter : votre marché, vos prestations, les objectifs de vos prospects, les méthodes d’utilisation de vos produits/services… Selon le profil de vos clients, certains thèmes devront être traités en priorité.

Cependant, vous devez aussi vous focaliser sur les sujets qui intéresseront un plus petit segment de vos buyers persona. Si votre ligne éditoriale reste générale, vous risquez de tomber dans le piège des contenus répétitifs. Vos clients et prospects risquent alors se lasser de votre blog !

 

3) Les thèmes traités dans votre stratégie éditoriale ont-ils un lien avec votre secteur d’activité ?

La pertinence du contenu se détermine aussi par son adéquation avec votre entreprise. Sur votre blog, les clients et les prospects s’attendent à trouver des informations qui concernent votre domaine d’activité. Après tout, c’est sur celui-ci que vous êtes spécialiste.

Vous devez apporter des renseignements d’actualité concernant le marché sur lequel vous êtes positionné. Pour ce faire, restez informé des dernières tendances en consultant régulièrement des blogs spécialisés, des journaux en ligne, des sites de curation comme Scoop.it… Abonnez-vous aussi à des newsletters en rapport avec votre secteur, participez à des événements de votre industrie ou à des salons professionnels.

Toutes ces actions vous aideront à trouver des sujets pertinents pour votre ligne éditoriale.

 

4) Quel est le degré d’authenticité de votre stratégie éditoriale ?

Marquez la différence par rapport à vos concurrents en répondant à des questions auxquelles vous êtes le seul à pouvoir apporter des explications claires. Le but est de devenir une référence incontournable pour les internautes qualifiés, c’est-à-dire vos clients et prospects.

Pour trouver l’inspiration, effectuez vous-mêmes des recherches sur le sujet traité. Si beaucoup de contenus proposent la même chose que vous, c’est donc un thème très populaire. Essayez alors de dénicher de nouveaux éléments qui vous permettent de publier un contenu unique, pour une ligne éditoriale qui se démarque.

 

5) Maîtrisez-vous le sujet que vous traitez ?

Demandez-vous pour quelles raisons vous traitez tel ou tel thème au lieu d’un autre. La réponse est souvent très simple : parce que vous connaissez bien votre sujet et que vous avez des informations pertinentes à partager à ce propos.

Cependant, ce n’est pas une excuse pour négliger les autres types de contenu ! Un jour ou l’autre, vous êtes amené à produire des contenus qui ne vous sont pas familiers… Comment faire ?

Face à des idées dont vous n’êtes pas expert, vous pouvez faire intervenir vos collaborateurs. Demandez-leur de participer au blog, en écrivant leurs propres articles. Ou organisez une interview dans lequel il fournira des réponses aux questions posées par les prospects.

Vous pouvez aussi déléguer ces articles à un rédacteur web freelance !

 

Produire des contenus pertinents relève d’une maîtrise de tout un ensemble de paramètres. Soyez toujours à l’écoute de vos clients et prospects pour mieux cerner leurs attentes et leurs besoins. C’est la clé d’une stratégie éditoriale efficiente.

 

Achetez des articles rédigés par des rédacteurs professionnels

Des articles uniques, prêts à être utilisés sur votre blog ou votre site internet.
2,00 € de remise sur votre premier article avec le code FFRLHVFX

 

Comment s’assurer de la qualité de son contenu ?

Maintenant que vous avez défini les paramètres de votre sujet et que vous avez rédigé votre contenu, il est important de vérifier quelques points avant la publication. En effet, pour ne pas perdre votre crédibilité et encourager vos lecteurs à l’action, il est essentiel de leur offrir des contenus percutants.

Voici 7 éléments clés à analyser avant de cliquer sur « Publier » :

 

1) L’orthographe

C’est la base, une évidence même, mais je préfère le rappeler… Un bon article ne doit contenir aucune faute d’orthographe.

Aussi, avant de publier ses contenus, il est essentiel de procéder à une bonne relecture.

Pour s’assurer de trouver toutes les coquilles, il ne faut pas relire ses textes une fois l’écriture terminée. Quand on a trop la tête dans le guidon, on passe facilement à côté de petites erreurs. Je sais de quoi je parle ! Généralement, je laisse toujours passer un peu de temps, j’effectue une autre tâche, avant de passer à la relecture (tranquillement, une tasse de café à la main ☕).

 

2) La mise en page

Pour encourager les lecteurs à lire ses billets de blog, on pense donc à bien espacer les paragraphes et les sous-titres ! Les puces sont les bienvenues et si un paragraphe est trop long, on pense à espacer les différentes idées qui le composent.

 

3) Le côté « SEO Friendly »

Il est toujours difficile de nommer un article ou un billet. Pour y parvenir, il faut trouver un titre percutant, qui attirera le lecteur et qui sera « SEO friendly ». Eh oui, c’est du boulot !

On pensera aussi à travailler les phrases d’accroches qui motiveront les internautes à lire un article jusqu’au bout.

Bien sûr, on ne délaisse pas le contenu. Celui-ci doit être utile, attrayant et composé de vos mots-clés. Mais attention, on ne tartine pas son texte d’expressions clés ! N’oubliez jamais de travailler les synonymes. Votre texte doit aussi être agréable à lire pour vos prospects. Placez votre mot-clé :

  • Dans le titre
  • En introduction
  • Dans un ou deux sous-titres
  • 3-4 fois dans l’article
  • Dans la conclusion

Enfin, il faut s’assurer de remplir la méta-description avant de publier un article. Ce texte apparaitra dans le moteur de recherche. Il doit donc séduire pour que l’internaute clique sur le lien.

Psstt : il faut aussi mettre votre terme clé dans la méta-description 😉

 

4) Le plan

Sur un site, comme sur un blog, l’internaute doit trouver l’information qu’il recherche rapidement. Relisez juste vos sous-titres : sont-ils cohérents avec le plan que vous avez voulu donner à votre article ? Donnent-ils des informations pertinentes aux lecteurs ? Les incitent-ils à lire le contenu en détail ?

 

 

5) Les visuels

Un bon contenu est un contenu illustré. En effet, les articles contenant des photos et/ou des vidéos sont plus lus que les autres.

Choisissez des photos de qualité et assurez-vous que la mise en page soit agréable.

Vérifiez régulièrement les liens vers les vidéos, afin de vous assurer de leur bon fonctionnement.

 

6) Le contenu complémentaire

Pensez à mettre des liens vers vos autres sites ou vers d’autres contenus qui vous appartiennent.

Ainsi vous garderez l’internaute un peu plus longtemps et vous améliorerez votre référencement. Vous pouvez aussi placer quelques liens externes pour citer vos sources ou bien orienter le lecteur.

Pensez à bien vérifier chaque lien et à choisir l’option « Ouvrir dans un nouvel onglet », pour ne pas perdre vos visiteurs !

 

7) Le call-to-action

Grâce au call-to-action, vous invitez votre audience à entrer… en action. Vous pouvez les inviter à télécharger un contenu, consulter un autre article, s’inscrire à la newsletter, vous suivre sur les réseaux sociaux, vous contacter, etc. Tout va dépendre de l’objectif de votre contenu.

Cet appel à l’action est indispensable pour faire progresser vos lecteurs (qui sont vos prospects, rappellons-le) dans le tunnel de conversion afin de les transformer en clients un jour…

 

Let’s Go !

Vous disposez de tous les éléments pour optimiser votre stratégie éditoriale, trouver des sujets pertinents et publier des articles de qualité. Vous souhaitez plus de conseils pour améliorer votre marketing de contenu ? Suivez-moi sur Twitter et/ou sur LinkedIn.

A propos de moi

Céline Albarracin
Content Manager

Ma mission ? Aider les entreprises à donner du sens à leurs contenus digitaux.

Besoin d’un site internet ?

1 livre = 20 minutes

Sélectionné pour vous