Storytelling : comment l’exploiter pour votre marketing de contenu

Article invité

Aujourd’hui, sur le blog, nous avons l’honneur d’accueillir Alexandre Nouhaud, webmarketeur spécialisé en storytelling. Son but est de populariser davantage le storytelling en France et dans toute la francophonie, afin que tout le monde puisse apprendre à raconter une histoire percutante capable de toucher le cœur d’une audience. Vous pouvez retrouver ses conseils sur son site : Storytelling Master.

 

 

Le storytelling ou l’art de raconter des histoires pour convaincre est un outil extrêmement important pour le marketing de contenu. 

De la même manière que pour le copywriting, le storytelling sert à transformer des articles de blog ennuyeux et autres pages web quelconques en contenus captivants.

Désormais, nous ne pouvons plus envisager aujourd’hui une stratégie de contenu efficace sans y inclure le storytelling. (communication narrative en français)

Vous comprendrez pourquoi en lisant cet article…

Cet article de blog va vous expliquer comment faire pour exploiter le storytelling dans le cadre de votre stratégie de contenu.

Mais avant cela, il est crucial d’aborder les questions suivantes : qu’est-ce que le storytelling et pourquoi est-il si efficace pour captiver ?

 

 

Qu’est-ce que le storytelling et pourquoi s’en servir ?

Commençons tout d’abord par décrire ce qu’est exactement le storytelling et définir quels bénéfices nous pouvons en tirer.

 

 

Le storytelling, c’est assembler une succession de faits en un récit

Dans la plupart des articles de blog et dans la grande majorité des pages web, nous retrouvons systématiquement de la transmission d’informations.

Peu importe la forme : que ce soit sous la forme d’un tutoriel, d’une page à propos, d’une page de vente ou autre, le but est d’apporter de la valeur au lecteur.

Pour apporter de la valeur, plusieurs approches sont possibles.

Vous pouvez très bien vous contenter de ceci :

“Nous vendons des lunettes de vue moins chères que les autres marques.”

 

En y ajoutant du storytelling, cela donne :

“Chaque idée commence par un problème. La nôtre était simple : les lunettes sont trop chères. Nous étions étudiants quand l’un de nous a perdu ses lunettes lors d’un voyage. Le coût de leur remplacement était si élevé qu’il a passé le premier semestre de ses études supérieures sans elles, sans rien dire ni se plaindre. Le reste d’entre nous a vécu des expériences similaires et nous avons été étonnés de voir à quel point il était difficile de trouver une belle paire de lunettes qui soit susceptible de ne pas nous ruiner. Quelles étaient les alternatives possibles ?”

– Source : Warby Parker.

 

 

Les deux façons de faire permettent d’atteindre le même objectif. Cela dit, laquelle vous semble la plus intéressante ? N’est-ce pas la deuxième approche ?

Tel est le fonctionnement du storytelling. Aujourd’hui, les gens veulent beaucoup plus que de simples faits.

Ce qu’ils désirent par dessus tout, c’est un moyen de se connecter et de s’identifier à quelque chose ou à quelqu’un. (une marque, une valeur, un produit, une personne, etc…)

Cela est bien plus engageant, plus intéressant et de ce fait, plus à même de susciter une réaction chez la personne.

 

 

Le storytelling : un outil merveilleux pour créer de la connexion

Une question demeure : pourquoi le storytelling est-il si puissant pour convaincre et rassembler les foules ?

Tout simplement parce que les histoires sont utilisées depuis des milliers d’années pour transmettre des connaissances. (entre autres)

Leur efficacité est éprouvée depuis toujours. Siècles après siècles, elles ne cessent d’enrichir nos vies et de leur donner du sens.

Les histoires font partie intégrante du genre humain et par conséquent, ce sont elles qui permettent de nous relier les uns aux autres.

Si les histoires fonctionnent si bien, c’est parce qu’elles permettent également de changer des idées totalement abstraites en des concepts que nous pouvons comprendre facilement.

Voici un exemple concret : l’iPod conçu par Apple.

 

 

 

 

Au lieu d’employer un jargon technique ennuyeux et indigeste, les créatifs vous présentent une image facile à comprendre de la manière dont le fameux produit vous rend la vie meilleure.

Mais en plus de cela, le storytelling fabrique de la confiance. De la confiance née une certaine intimité.

Cette intimité favorise une connexion puissante et une meilleure compréhension générale.

Tout cela a pour conséquence de rapprocher le client de la marque et ce, de façon profonde.

Le relation ne va plus dans un seul sens car désormais, une conversation entre la marque et le client est créé.

Ainsi, il n’est plus nécessaire d’essayer de vendre quoi que ce soit ! Le discours marketing classique est incapable de produire cet effet.

 

 

Les histoires poussent à l’action

Comme vous avez pu le lire dans la partie précédente de l’article, le storytelling est un outil efficace pour créer une sorte de réponse émotionnelle chez le client.

Vous pouvez par exemple l’inspirer, lui donner de l’espoir, le motiver, le rendre triste, le mettre en colère, le faire rire, le rendre nostalgique, etc…

Une bonne histoire, c’est comme un ascenseur émotionnel au niveau du cerveau : ça monte et ça descend rapidement.

Pourquoi les réponses émotionnelles sont si importantes ?

Pour la simple et bonne raison qu’en faisant ressentir quelque chose à votre audience, vous pourrez plus facilement la pousser à l’action.

La plupart de nos décisions quotidiennes sont d’ailleurs prises par émotion. 

Contrairement à ce que nous pensons, nous ne sommes pas des êtres purement rationnels.

Dans le cadre du marketing de contenu, une histoire captivante peut pousser votre audience à vous donner son email, acheter vos produits ou bien faire un don à votre association.

Posons nous maintenant la question suivante : c’est quoi, un bon storytelling ?

 

 

Comment faire un bon storytelling ?

Au fil des millénaires, nous avons appris à parfaire notre art ancestral de raconter des histoires. Depuis, nous avons mis en place quelques éléments primordiaux pour rendre une histoire véritablement efficace.

 

 

Les éléments incontournables pour un bon storytelling

Peu importe quelle histoire vous voulez raconter. Pensez seulement à ne pas omettre ces bons ingrédients :

  1. Un personnage principal ou un héros de l’histoire (toutes les histoires en ont besoin)
  2. Un conflit ou un voyage (le conflit est central dans une histoire)
  3. Une fin ou un élément de résolution (toutes les histoires ont une fin…)

Pour construire une histoire captivante et bien structurée, vous allez avoir besoin de ces éléments de base. (au minimum)

 

 

 

 

 

Comment rendre une histoire fascinante ?

Voici quelques éléments à ajouter dans votre histoire pour la rendre plus fascinante et plus captivante. Cela va vous permettre d’éviter de vous retrouver avec une histoire fade ou ennuyeuse.

Votre histoire doit être : 

  • Divertissante (il faut garder le lecteur engagé le plus longtemps possible)
  • Accessible (exploitez des émotions et autres expériences que les gens connaissent)
  • Facile à suivre et simple à comprendre (afin de ne pas perdre le lecteur)
  • Mémorable (plus votre histoire sera mémorable et plus votre storytelling sera efficace)
  • Visuelle (l’avantage du web est de pouvoir mêler l’image à l’écrit)

 

 

Le storytelling dans la pratique (le processus)

Ci-dessous, voici un processus à suivre que vous pouvez reproduire afin d’inclure le storytelling dans vos contenus web.

1 – Apprenez à bien connaître votre audience (afin de raconter la bonne histoire à la bonne personne)

2 – Définissez un objectif clair (expliquer un produit, communiquer sur vos valeurs, motiver les gens à acheter chez vous, remplir un formulaire de contact, etc…)

3 – Créez un appel à l’action (afin de déterminer ce que doit faire le lecteur après la lecture de votre histoire)

4 – Structurez correctement votre histoire (tous les morceaux et autres éléments de l’histoire doivent s’assembler de façon cohérente)

5 – Ecrivez (commencez par écrire une version brute de votre histoire)

6 – Retravaillez et affinez l’histoire (enlevez les éléments inutiles, améliorez la structure et rendez l’histoire la plus claire possible)

7 – Partagez votre histoire (écrire l’histoire, ce n’est que la moitié du chemin car l’autre moitié consiste à la promouvoir)

 

 

Conclusion

Le storytelling est un outil incontournable dans la boite à outil du content marketer.

Cet outil fantastique nous permet de transmettre des informations de façon plus mémorable et plus engageante tout en touchant le coeur d’une audience.

Les histoires sont indissociables de l’existence humaine et nous relient les uns aux autres depuis toujours.

Les histoires sont capables d’inspirer, d’inciter les autres à passer à l’action et surtout de rassembler les gens.

En suivant les conseils partagés dans cet article de blog, vous serez en mesure de rendre vos pages web plus vivantes que jamais et ainsi exploiter le storytelling dans votre marketing de contenu.

Cela fonctionne avec vos pages web, vos supports marketing, vos pitchs d’entreprise et autres présentations… (et bien plus encore !)

 

En utilisant le storytelling dans votre stratégie de contenu, vous rendrez votre audience heureuse et vous serez plus à même de la guider dans son parcours client.