La création de contenu est un métier intéressant, addictif et rentable, surtout si vous trouvez la passion nécessaire pour l’animer. Peu importe ce qui a motivé votre choix d’ouvrir ce lieu d’expression (la notoriété, l’e-réputation, l’acquisition de leads…), vous serez confronté à des défis… et parfois à des blocages.

Votre réussite dépend de votre capacité à surmonter ces derniers.

Dans cet article, voyons comment affronter ces obstacles pour prendre plaisir à écrire et faire décoller sa stratégie de création de contenu !

 

1. Choisir son sujet préféré et l’aborder sous un angle inédit

Généralement, les créateurs de contenus choisissent des sujets liés à leur centre d’intérêt. Cependant, ils commettent l’erreur de ne pas choisir un angle précis à propos duquel écrire. Produire des contenus sur plusieurs sujets, risque de semer la confusion chez beaucoup de vos lecteurs (donc, de vos prospects).

Si vous gérez un e-commerce de matériel sportif, par exemple, évitez de vous disperser en écrivant des articles sur des matches, des fiches de joueurs professionnels… Pour capter les lecteurs, vous devez vous concentrer uniquement sur ce dont ils ont besoin : être conseillés sur leurs achats d’équipement sportif.

2. Toujours penser à la qualité avant la quantité

Maintenant que vous avez choisi l’angle de rédaction, votre nouvelle mission est de créer un contenu qui va scotcher vos lecteurs et les inciter à l’engagement. Un exercice difficile pour les nouveaux « content creator ».

Pour vous aider, pensez à utiliser Google Trends pour dénicher les sujets tendance dans votre thématique. Faites aussi une recherche sur BuzzSumo pour trouver les thèmes qui ont un écho auprès de votre audience.

#ContentMarketing S’il y a bien une règle à retenir dans la création de contenu, c’est : Arrêtez de vouloir vendre. Cliquez pour tweeter

Si vous voulez produire des contenus qualité, évitez de penser tout d’abord à vous faire de l’argent. Concentrez-vous plutôt sur l’éducation de votre public. Lorsque vous aurez conquis vos lecteurs, le reste s’en suivra.

Utilisez les visuels comme complément au contenu écrit pour attirer l’attention du lecteur. C’est un excellent moyen pour subdiviser le contenu et le rendre plus facile à consommer.

L’erreur de débutant serait de ne pas relire ses textes. Une simple faute de grammaire pourrait détourner l’attention du lecteur et refléter une image biaisée de vous. Pour éviter cela, relisez toujours vos textes et n’hésitez pas à utiliser de puissants correcteurs, comme Antidote (mon chouchou !).

 

3. Diversifier le format de création de contenu

Écrire un contenu de qualité, susceptible de susciter un maximum d’engagement, dépend des titres que vous donnez à vos publications. La première impression est importante dans la création de contenu. Pour réussir à écrire de gros titres, utilisez des phrases à succès qui ont activé plus de réactions et de commentaires sur les réseaux sociaux.

Jouez avec les différents types de titres en posant par exemple, une question, ou en vous adressant directement à vos lecteurs. Inclus dans un titre, les nombres sont un excellent atout pour une manchette réussie.

 

4. Mettre en place un planning éditorial

Beaucoup de nouveaux créateurs de contenu ne parviennent pas à intégrer un calendrier éditorial dans leur stratégie. Ils publient simplement leurs articles au fur et à mesure.

#ContentMarketing Avoir un calendrier est une excellente façon d'organiser votre contenu et de rationaliser votre communication. Cliquez pour tweeter

Un contenu cohérent et organisé vous donne un aspect professionnel et évite d’avoir des lecteurs confus. Ils sauront quand vous postez pour ne pas manquer le contenu frais et n’auront pas à se désabonner parce que vous postez trop d’articles.

Vous disposerez aussi de temps pour produire plus de contenu de qualité. Pour ce faire, déterminez combien de fois vous allez poster et quels jours vous le ferez. La meilleure fréquence, pour commencer, est d’une fois par semaine. Si vous pouvez monter à 2 à 3 articles par semaine, c’est encore mieux !

 

5. Avoir un carnet de notes

Le blocage le plus fréquent dans la création de contenu concerne la panne d’inspiration. Pour éviter le syndrome de la page blanche, dédiez un carnet de notes (papier ou numérique) à votre blog. Dès que vous avez une idée, notez-la. Même si c’est un début d’idée ou un sujet vague, écrivez ce qu’il vous passe par la tête.

Au moment de vous mettre devant votre ordinateur pour écrire un article, vous pourrez puiser dans vos notes pour trouver un sujet.

 

En suivant ces 5 conseils, votre blog d’entreprise trouvera son rythme et son audience, pour le bien de vos objectifs commerciaux !