Coronavirus : continuer ou stopper son content marketing ?

Avec le coronavirus et le mot d’ordre “Restez chez vous !” il devient difficile pour les marques d’exister. Si certaines entreprises ont désormais des produits très demandés, d’autres doivent baisser le rideau. Pourtant, cette crise de santé publique représente une occasion à saisir pour les équipes de communication… en nuance, bien sûr !

Vous devez rester présent dans l’esprit des prospects et clients, car au moment de la reprise, il faudra rebondir. La clé est de rester agile. Cela signifie qu’il faut repenser vos efforts de communication pour les rendre plus pertinents et adaptés à la période.

 

Communiquer régulièrement avec les clients

Une communication transparente et continue est ce qu’il faut en temps de crise. Votre équipe content marketing doit analyser les types de contenus nécessaires pour soutenir une variété de scénarios. En ces périodes, les consommateurs ont besoin :

 

D’informations

Les gens cherchent des réponses. Ils veulent savoir comment se protéger, comment vivre durant le confinement. Quels sont les produits et services disponibles ?

Des secteurs spécifiques comme celui de la restauration ou de la remise en forme peuvent créer des contenus pertinents pour aider les clients durant cette période, même s’ils ne les accueillent plus physiquement.

Les restaurants peuvent publier des recettes ou des conseils pour préparer des repas sains à la maison. Tandis que les salles de sport ont une carte à jouer dans la remise en forme. Elles peuvent organiser des séances de coaching par visioconférence ou partager des vidéos d’exercice à faire chez soi.

Par exemple, Fitness Park propose différents challenges et rendez-vous à ses abonnés sur Facebook et Instagram pour les aider à faire du sport chez eux :

 

 

De service et d’assistance à la clientèle

Êtes-vous ouvert ? Assurez-vous des livraisons ? A quelle fréquence êtes-vous réapprovisionné ? Soyez sûr que vos clients et prospects ont des tas d’interrogations au sujet de votre activité !

Vous pouvez anticiper l’afflux de questions en partageant ouvertement des informations utiles et des mises à jour de votre activité, sur les réseaux sociaux, votre site web et par newsletter. Gardez le lien avec vos contacts pour les accompagner, tout en restant présent dans leur esprit.

Par exemple, Wanimo a publié un long statut Facebook qui précise ses méthodes, délais et conditions de livraison pour rassurer ses clients :

 

 

Bien entendu, la diffusion de ces informations ne répondra pas à toutes les questions. Surveillez vos pages d’entreprise, vos messages privés et vos emails pour répondre à toutes les inquiétudes. Demandez-leur ce dont ils ont besoin et ce qu’ils veulent, soyez ouvert aux achats en ligne et aux livraisons à domicile, maintenant plus que jamais.

Si votre entreprise est confrontée à une forte demande pour certains produits ou à des retards logistiques, ou si vous avez du mal à vous approvisionner en raison de fermetures de sites de production, il est essentiel de tenir vos clients informés. En cette période, ils sont très compréhensifs.

 
 

Ne cherchez pas à vendre, montrez votre soutien !

Il est tentant de chercher à vendre davantage dans cette période, surtout si vos concurrents ont fortement diminué leur communication. Mais c’est une très mauvaise idée ! Le cœur n’est pas aux achats impulsifs et l’opportunisme durant une épidémie tragique est vraiment mal accepté.

Pensez plutôt à soutenir vos clients et votre communauté, à vous rapprocher d’eux pour développer un lien fort.

  • Partagez des ressources qui aident à mieux vivre le confinement. Exceptionnellement, vous pouvez dépasser un peu le cadre de votre ligne éditoriale.
  • Rassemblez votre public sur les réseaux sociaux et continuez à célébrer les bonnes nouvelles, tant que cela respecte l’humeur générale.
  • Privilégiez l’empathie plutôt que d’essayer de créer des opportunités de vente.

Par exemple, la dessinatrice Pénélope Bagieu met des coloriages à disposition des parents :

 

 
 

Trouvez des alternatives pour tenir vos promesses

Les secteurs les plus touchés par l’épidémie de coronavirus sont l’événementiel, le commerce de détail, l’hôtellerie et les PME. Pour prévenir la propagation du virus, de nombreux organisateurs ont décidé d’annuler ou de reprogrammer leurs manifestations.

Une autre solution consiste à en faire un événement virtuel. Il existe une pléthore d’applications disponibles pour vous aider à y arriver. Organisez des sessions live sur Instagram, Facebook ou Twitter. Profitez de leurs outils de livechat pour poursuivre le dialogue avec vos consommateurs, créer du lien et les divertir. Ce dernier point est essentiel dans une période où beaucoup de personnes s’ennuient chez eux…

Décathlon propose plusieurs cours de sport en live sur Instagram. L’enseigne accompagne ses clients, se rend utile et conserve un lien fort avec sa communauté :

 
 

Assurer la sécurité de la marque dans la publicité

En cette période délicate, vous devez faire attention à vos publicités. Par exemple, placer des annonces de voyage, en ce moment, peut être considéré comme inapproprié. Il est essentiel de revoir tous les contenus planifiés et les publicités programmées pour vous assurer qu’elles sont en accord avec les mesures de confinement.

En cas de doute, mieux vaut stopper vos publicités. Vous garderez le budget pour la reprise, ce qui est tout aussi pertinent (voire plus !).

 
 

Rendez vos créations pertinentes

Le coronavirus reste l’information du moment, l’intégration de mots clés et de visuels pertinents à la crise, dans vos campagnes de marketing et vos annonces, peut aider à attirer l’attention des consommateurs. Cependant, vous devez être prudent et vous assurer qu’ils sont appropriés.

Cela signifie que vous ne devez pas les utiliser sans discernement pour des produits qui n’ont aucun rapport avec la crise. Evitez aussi de faire peur aux gens : l’ambiance est déjà assez anxiogène ! Présentez plutôt vos prestations sous un angle bienveillant : comment aident-elles vos clients en cette période ? Choisissez bien vos mots et tournures de phrase, restez empathique. Évitez les formules négatives ou trop choc. Si vous heurtez votre audience, vous risquez de perdre des clients et de ternir votre image.

Le mot « confinement » est présent dans la communication de la marque Innocent. Mais les publications sont drôles et divertissantes, elles correspondent à l’esprit de la marque et permettent aux abonnés de rire de cette situation.

 

 
Cette crise sanitaire unique, ainsi que le confinement lié, sont des situations uniques. Il n’est pas évident d’adapter sa communication. Le secret est de toujours vous relire plusieurs fois, vous assurer de faire preuve de bienveillance et d’éviter les stratégies de vente agressives.

Enfin, en tant que dirigeant d’entreprise ou responsable de la communication, profitez de cette période pour optimiser votre stratégie éditoriale. Revoyez votre content marketing et votre parole sur les réseaux sociaux : pouvez-vous améliorer vos messages, votre ton et votre image, au moment de la reprise ?

Vous avez besoin de :

✔ Créer une stratégie Content Marketing

✔ Doper votre stratégie de contenus actuelle

✔ Renforcer votre équipe de rédacteurs web