Nouveau dans la création de contenu : comment dépasser ses blocages ?

Nouveau dans la création de contenu : comment dépasser ses blocages ?

La création de contenu est un métier intéressant, addictif et rentable, surtout si vous trouvez la passion nécessaire pour l’animer. Peu importe ce qui a motivé votre choix d’ouvrir ce lieu d’expression (la notoriété, l’e-réputation, l’acquisition de leads…), vous serez confronté à des défis… et parfois à des blocages.

Votre réussite dépend de votre capacité à surmonter ces derniers.

Dans cet article, voyons comment affronter ces obstacles pour prendre plaisir à écrire et faire décoller sa stratégie de création de contenu !

 

1. Choisir son sujet préféré et l’aborder sous un angle inédit

Généralement, les créateurs de contenus choisissent des sujets liés à leur centre d’intérêt. Cependant, ils commettent l’erreur de ne pas choisir un angle précis à propos duquel écrire. Produire des contenus sur plusieurs sujets, risque de semer la confusion chez beaucoup de vos lecteurs (donc, de vos prospects).

Si vous gérez un e-commerce de matériel sportif, par exemple, évitez de vous disperser en écrivant des articles sur des matches, des fiches de joueurs professionnels… Pour capter les lecteurs, vous devez vous concentrer uniquement sur ce dont ils ont besoin : être conseillés sur leurs achats d’équipement sportif.

2. Toujours penser à la qualité avant la quantité

Maintenant que vous avez choisi l’angle de rédaction, votre nouvelle mission est de créer un contenu qui va scotcher vos lecteurs et les inciter à l’engagement. Un exercice difficile pour les nouveaux « content creator ».

Pour vous aider, pensez à utiliser Google Trends pour dénicher les sujets tendance dans votre thématique. Faites aussi une recherche sur BuzzSumo pour trouver les thèmes qui ont un écho auprès de votre audience.

#ContentMarketing S’il y a bien une règle à retenir dans la création de contenu, c’est : Arrêtez de vouloir vendre. Cliquez pour tweeter

Si vous voulez produire des contenus qualité, évitez de penser tout d’abord à vous faire de l’argent. Concentrez-vous plutôt sur l’éducation de votre public. Lorsque vous aurez conquis vos lecteurs, le reste s’en suivra.

Utilisez les visuels comme complément au contenu écrit pour attirer l’attention du lecteur. C’est un excellent moyen pour subdiviser le contenu et le rendre plus facile à consommer.

L’erreur de débutant serait de ne pas relire ses textes. Une simple faute de grammaire pourrait détourner l’attention du lecteur et refléter une image biaisée de vous. Pour éviter cela, relisez toujours vos textes et n’hésitez pas à utiliser de puissants correcteurs, comme Antidote (mon chouchou !).

 

3. Diversifier le format de création de contenu

Écrire un contenu de qualité, susceptible de susciter un maximum d’engagement, dépend des titres que vous donnez à vos publications. La première impression est importante dans la création de contenu. Pour réussir à écrire de gros titres, utilisez des phrases à succès qui ont activé plus de réactions et de commentaires sur les réseaux sociaux.

Jouez avec les différents types de titres en posant par exemple, une question, ou en vous adressant directement à vos lecteurs. Inclus dans un titre, les nombres sont un excellent atout pour une manchette réussie.

 

4. Mettre en place un planning éditorial

Beaucoup de nouveaux créateurs de contenu ne parviennent pas à intégrer un calendrier éditorial dans leur stratégie. Ils publient simplement leurs articles au fur et à mesure.

#ContentMarketing Avoir un calendrier est une excellente façon d'organiser votre contenu et de rationaliser votre communication. Cliquez pour tweeter

Un contenu cohérent et organisé vous donne un aspect professionnel et évite d’avoir des lecteurs confus. Ils sauront quand vous postez pour ne pas manquer le contenu frais et n’auront pas à se désabonner parce que vous postez trop d’articles.

Vous disposerez aussi de temps pour produire plus de contenu de qualité. Pour ce faire, déterminez combien de fois vous allez poster et quels jours vous le ferez. La meilleure fréquence, pour commencer, est d’une fois par semaine. Si vous pouvez monter à 2 à 3 articles par semaine, c’est encore mieux !

 

5. Avoir un carnet de notes

Le blocage le plus fréquent dans la création de contenu concerne la panne d’inspiration. Pour éviter le syndrome de la page blanche, dédiez un carnet de notes (papier ou numérique) à votre blog. Dès que vous avez une idée, notez-la. Même si c’est un début d’idée ou un sujet vague, écrivez ce qu’il vous passe par la tête.

Au moment de vous mettre devant votre ordinateur pour écrire un article, vous pourrez puiser dans vos notes pour trouver un sujet.

 

En suivant ces 5 conseils, votre blog d’entreprise trouvera son rythme et son audience, pour le bien de vos objectifs commerciaux !

Twitter Marketing : par où commencer ?

Twitter Marketing : par où commencer ?

Envie de créer une stratégie Twitter marketing ?

Découvrez nos conseils pour élaborer une stratégie performante qui aidera votre entreprise à mieux gérer son image, à générer du trafic vers votre site et à susciter l’engagement.
 
 

1. Trouvez votre voix

Établissez une voix de marque bien définie pour donner le ton à l’ensemble de votre marketing Twitter.

Que ce soit vous-même ou un prestataire externalisé qui assure votre Community Management, assurez-vous que la voix de votre marque soit franche et originale.

Elle doit transmettre votre message, refléter vos valeurs fondamentales et établir un lien personnel avec votre audience.

 
Sur #Twitter, établissez une voix de marque qui met en avant vos valeurs et établit un lien avec votre communauté. Cliquez pour tweeter

 
 

2. Utilisez un calendrier éditorial

Certaines entreprises ont compris que la planification et l’organisation sont essentielles pour une bonne stratégie de marketing. Pour cela, elles utilisent un calendrier éditorial.

 

 

Ce planning sera utile pour préparer vos événements, suivre les performances et surtout, anticiper la publication. Étant donné que sur Twitter, le fil d’actualité défile rapidement, il ne faut jamais manquer de contenus à partager !

 
 

3. Programmez, puis suivez les performances

Programmer les tweets est un excellent moyen d’atteindre votre public aux heures de pointe, même si vous n’êtes pas connecté. Cela vous évite d’avoir toujours le nez sur votre montre !

Utilisez des outils comme Buffer, Tweetdeck ou Hootsuite pour programmer vos messages.

Cependant, planifier vos tweets à l’avance n’est pas une excuse pour ne jamais consulter sa timeline. Bien au contraire ! Pour étendre votre portée et maintenir l’intérêt de votre communauté, vérifiez régulièrement votre activité sur le réseau pour répondre aux tweets, retweetez le contenu pertinent, et puisez dans les conversations qui buzzent.
 

Sur #Twitter, vérifiez régulièrement votre activité pour répondre aux messages et partagez des contenus pertinents. Cliquez pour tweeter

 
 

4. Rejoignez les groupes de discussion Twitter

L’une des meilleures façons d’accroître le nombre de vos abonnés, aussi bien en qualité qu’en quantité, est de participer aux chats Twitter. Il y a des discussions sur à peu près tous les sujets et beaucoup de participants l’utilisent pour établir de relations durables avec d’autres personnes et entreprises du même secteur d’activité.

En d’autres termes, des followers extrêmement précieux qui vous aideront à amplifier votre message et à favoriser la discussion autour de votre marque.

La clé des chats Twitter est d’être un participant actif en répondant, en suivant de nouvelles personnes et en maintenant la relation une fois la conversation terminée.

Si vous n’arrivez pas à trouver un groupe de discussion qui vous convienne, soyez entreprenant et lancez le vôtre !

 
 

5. Adaptez votre Twitter marketing

Même si vous utilisez un calendrier éditorial, n’ayez pas peur de vous en éloigner de temps à autre, si l’occasion se présente. Assurez-vous de capitaliser sur les sujets d’actualité, les événements locaux ou mondiaux (selon votre activité) en temps opportun, ou même simplement sur la mention d’un autre tweet pertinent.
 

 
Cependant, attention à ne pas être mauvais joueur ! N’utilisez pas un drame comme opportunité pour promouvoir l’image de votre marque. Évitez aussi de commenter le bad buzz d’un concurrent…

Tweetez avec prudence dans les moments sensibles et suspendez, si besoin, la publication de tout tweet programmé.

 
 

6. Créez des dialogues

L’époque du marketing unilatéral est révolue, et cela vaut aussi pour vos tweets. Votre stratégie Twitter doit être un mélange sain de réponses, de mentions, de tweets organiques et de publicités.

 
 

7. Alternez les formats

Faites l’expérience avec différents contenus, et trouvez l’équilibre parfait. Chaque audience est différente, certaines communautés seront plus réceptives aux visuels, d’autres aux liens ou aux vidéos.

Testez et analysez les retombées pour connaître les préférences de vos followers.

 

Avec une planification optimale, des ajustements continus et un peu de créativité, vous pouvez élaborer une stratégie Twitter marketing qui valorise votre marque. Alors, prêt à mettre en œuvre ces conseils ?

Pour aller plus loin…

Téléchargez les livres blancs de nos partenaires.

Stratégie e-tourisme : vendez une expérience, pas des produits !

Stratégie e-tourisme : vendez une expérience, pas des produits !

Évasion ! Voilà ce que recherche tout voyageur en planifiant son prochain déplacement. Contrairement à ce que vous pouvez penser, ils ne sont pas avant tout motivés par le nom que porte votre hôtel, ni sa beauté ou celle des chambres. Ils veulent une aventure, sortir de leur train-train quotidien et vivre une expérience aussi riche qu’édifiante, ils veulent RÊVER.
 

Évasion, voilà le mot-clé qui doit définir votre stratégie #Etourisme ! Cliquez pour tweeter

 

Un tiers des internautes qui souhaitent voyager hésitent sur le choix de leur destination. Pour se décider, ils se réfèrent à leurs amis, aux membres de leur famille ou carrément aux influenceurs sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, 87 % des utilisateurs de Facebook utilisent cette plateforme pour choisir leur destination et leur logement. C’est donc l’occasion pour vous d’offrir à vos clients un aperçu de l’expérience de voyage qui les attend dans votre établissement !

Voici 3 techniques pour améliorer votre marketing e-tourisme et augmenter le nombre de vos réservations.

 
 

1. Donnez vie à votre hôtel grâce aux images

Les visuels vendent davantage que les mots. D’ailleurs, vous connaissez sûrement l’expression populaire : « une image vaut mieux que mille mots ». Servez-vous des photos pour vendre du rêve aux voyageurs.

 

Affichez en premier plan sur votre site internet, avec un format imposant, des images de haute qualité montrant l’environnement de l’hôtel et les meilleurs produits et services que vous leur proposez.

 
Les petites séquences vidéo sont également un outil efficace pour montrer un aperçu de la vie dans votre établissement. Les prospects peuvent mieux se projeter dans votre hôtel, s’imaginer au bord de votre piscine, à la table du restaurant ou en train de faire une sieste…

L’objectif pour vous est de leur en mettre plein la vue. Proposez des images montrant l’environnement, la ville et les activités autour de votre hôtel. Pensez aussi en mise en situation, avec des images montrant des clients heureux, qui profitent d’un séjour haut de gamme dans votre établissement.

 

 
 

2. Vendez des vacances de rêve par le biais de votre blog

Après leur avoir mis l’eau à la bouche avec vos images et vidéos, utilisez le blog de l’hôtel pour appâter plus de voyageurs.

Les articles sur les principales attractions de votre complexe, ainsi que les événements de haut standing que vous y organisez sont susceptibles d’inspirer vos lecteurs.

Vos articles se doivent d’être, pour eux, une source fiable d’informations sur la destination qu’ils s’apprêtent à choisir.

#Etourisme Grâce aux conseils précieux que vous donnez aux voyageurs sur votre blog, ils seront plus que jamais convaincus de réserver chez vous. Cliquez pour tweeter

Profitez-en pour parler des avantages de séjourner dans votre hôtel, le confort et l’ambiance qui y règnent.

 
 

3. Gérez les commentaires publiés par vos clients satisfaits

Pour convaincre plus rapidement, et de façon efficace, ceux qui doutent encore de la qualité de vos prestations, mettez en avant les vraies histoires de vos anciens clients.

Vendez des expériences, pas des chambres.

Un visiteur conquis durant ses vacances est votre premier outil de publicité. Le bouche-à-oreille reste un outil de persuasion efficace. Si vous rencontrez des visiteurs comblés par les prestations de votre hôtel, l’excellence de votre bar ou restaurant, encouragez-les à partager leur histoire sur leurs réseaux sociaux, les sites d’avis en ligne (comme TripAdvisor, par exemple) ou la section « Témoignages » de votre site internet.

 

 

Utilisez les verbatims des clients dans des publications sur vos propres réseaux sociaux ou en page d’accueil de votre site.

À cet effet, encouragez les clients qui ont vécu d’excellentes expériences à partager leurs avis : après leur séjour, envoyez-leur un email pour qu’ils notent votre établissement et laissent un commentaire, là où vous le souhaitez.

 

Le marketing e-tourisme s’appuie davantage sur l’expérience que sur une liste de caractéristique. Si la qualité des services reste un critère important, l’élément décisif se trouvera plutôt sur votre promesse : vos clients vivent-ils un moment familial, aventureux, relaxant ou culturel ? En répondant à cette question, vous arriverez proposer une expérience ciblée pour accroître le trafic qualifié… et votre taux de réservation.

Pour aller plus loin…

Téléchargez les livres blancs de nos partenaires.

E-commerce : 6 étapes pour se mettre au Content Marketing

E-commerce : 6 étapes pour se mettre au Content Marketing

Avec plus de 12 millions de boutiques en ligne dans le monde, dont 182 000 sites e-commerce rien qu’en France, vous allez devoir vous démarquer !

Ça tombe bien, le Content Marketing vous permet justement d’ajouter votre touche personnelle à votre business.

Grâce à une stratégie de contenus pertinentes, vous pouvez offrir une expérience utilisateur unique à vos clients.

Ajoutons que la publication régulière de contenus est excellente pour le trafic : d’après Hubspot, les entreprises qui publient plus de 16 articles de blog par mois obtiennent presque 3,5 fois plus de trafic que les entreprises qui publient entre zéro et quatre articles par mois

Alors, vous avez envie de convertir votre e-commerce au Content Marketing ?
Voici 6 étapes pour vous y mettre !

 

1. Définir des objectifs SMART

Selon le Content Marketing Institute, seules 44 % des entreprises B2B et 43 % des marketeurs B2C comprennent réellement le pouvoir du marketing de contenu. Pour mesurer le succès de ce dernier, définir des objectifs SMART (spécifiques, mesurables, réalisables, pertinents et temporels) est essentiel.

Pour mesurer le succès votre #ContentMarketing, pensez SMART : Spécifiques, Mesurables, Réalisables, Pertinents et Temporels. Cliquez pour tweeter

Vous avec un e-commerce de mode et vous souhaitez augmenter de 5 % vos ventes d’accessoires ? Produisez du contenu pertinent et utile destiné à informer vos lecteurs sur la manière dont ils peuvent accessoiriser leurs tenues. Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux.

Ce contenu peut prendre la forme d’un article de blog, d’une infographie ou d’une vidéo, un format très en vogue et particulièrement apprécié des internautes. Prenons l’exemple de Moulinex qui n’hésite pas à utiliser la vidéo pour valoriser son appareil star : le Cookéo. La marque diffuse des recettes qu’il est possible de préparer avec cet accessoire.

 

 

L’objectif est de mettre l’eau à la bouche de sa communauté et de l’inciter à l’achat !

 

2. Définir ses buyers persona

Pour une stratégie de contenu performante, il est primordial de définir le profil type de ses clients.

Mieux vous connaissez votre audience, plus vous pouvez proposer du contenu qualifié. Cliquez pour tweeter

Le buyer persona est une représentation de votre « acheteur » idéal. Son profil est établi à partir de recherches et de données réelles. Pour ce faire :

  • Réalisez des enquêtes auprès de vos clients. Posez 7 à 10 questions vous permettant de comprendre leur comportement et les obstacles à l’achat.
  • Prévoyez des entretiens téléphoniques et en face à face (en parlant avec vos clients, vous connaîtrez leurs habitudes d’achat).
  • Proposez des questionnaires lorsque les internautes quittent votre site.

À partir des données collectées, établissez le profil de vos lecteurs (âge, sexe, lieu de résidence, adresse email, etc.).

Vous pouvez aussi vous servir des statistiques de vos réseaux sociaux pour découvrir des informations sociodémographiques sur vos clients.

 

Lecture conseillée :

 

Tout savoir pour créer ses personas

Vous ne savez pas ce que sont les buyer personas et comment les définir ? Ce livre blanc vous donne les clés pour comprendre ce qui se cache derrière ce terme marketing et l’importance que les buyer personas revêtent pour vos campagnes marketing.

 

 

3. Identifier le type de contenu que votre public aime

Vous vous adressez à des Millenials ? Proposez du contenu divertissant, utilisez des gifs animés… et de la vidéo (hé oui, encore et toujours !). Votre audience est essentiellement composée de femmes élégantes et soucieuses de la mode ? Proposez des posts sur les dernières tendances lancées par les stars féminines, articles et des conseils à suivre pour être élégantes.

 

 

Faites des tests et analysez les résultats. Vous verrez rapidement les contenus qui ont du succès et ceux qui n’intéressent pas votre audience.

Vous pourrez affiner votre stratégie et taper dans le mille à chaque fois !

 

4. Rédiger du contenu qui « tue »

L’objectif du Content Marketing ? Proposer du contenu pertinent, créatif et engageant. Il doit inciter les internautes à le lire en intégralité. Pas évident dans un monde ou la sur-information règne et où le contenu se consomme “sur le pouce”.

Chaque élément de contenu a son importance : optez pour un titre accrocheur, adoptez un ton particulier et reconnaissable, proposez de beaux visuels. Votre contenu doit également avoir une valeur pédagogique et être optimisé pour le référencement.

On pense aussi aux statistiques, aux animations, aux schémas et à tout élément qui facilite la compréhension de votre message en un coup d’œil.

 

Lecture conseillée :

Créer du contenu qui parle à votre audience

Et si vous passiez à l’analyse intelligente des données pour créer des contenus authentiques, qui répondent aux besoins précis de vos clients ?

 

C’est la clé pour convaincre les visiteurs de votre expertise et fidéliser vos clients. Devenez un média de référence sur votre secteur d’activité !

La clé de la réussite de votre #ContentMarketing : devenir un média de référence sur votre secteur d’activité ! Cliquez pour tweeter

 

5. Diffuser son contenu

Adoptez une stratégie de diffusion efficace avec le principe de Pareto : consacrez 20 % de votre temps à produire du contenu et 80 % à le diffuser sur les canaux de communication les plus pertinents.

Optez pour ces méthodes (liste non exhaustive) :

  • Envoyez une newsletter à vos clients et vos lecteurs à chaque nouvelle publication sur votre blog
  • Publiez vos articles sur les réseaux sociaux
  • Participez aux forums susceptibles d’être intéressés par votre contenu
  • Faites savoir aux influenceurs que vous les avez mentionnés dans votre blog. Ils partageront certainement votre contenu
  • Modifiez le format de votre contenu pour le publier sur différents canaux de communication
  • Mettez en place un flux RSS
  • Publiez des articles rédigés par des invités
#ContentMarketing : consacrez 20 % de votre temps à produire du contenu et 80 % à le diffuser sur vos canaux de communication #Pareto. Cliquez pour tweeter

 

6. Suivre ses performances

Pour mesurer votre succès, il est impératif de définir des KPI pertinents.

En tant qu’e-commerçant, privilégiez les indicateurs suivants :

  • Trafic du site (augmente-t-il ?)
  • Taux de rebond
  • Nombre d’abonnés à votre newsletter
  • Taux de revisite
  • Taux d’engagement
  • Sources de trafic
  • Nombre de leads générés grâce au contenu (insérez des balises UTM)

 

Une stratégie de Content Marketing réfléchie et cohérente vous permettra d’augmenter vos ventes. Néanmoins, faites preuve de patience, les résultats ne se verront pas dans la minute. Analysez l’évolution en continu, affinez régulièrement votre stratégie et persévérez. C’est la clé du succès !

Besoin d'être accompagné dans votre stratégie Content Marketing ? Contactez-nous !

7 + 3 =

Pinterest Marketing : tout savoir avant de démarrer

Pinterest Marketing : tout savoir avant de démarrer

Pinterest est un réseau social qui vous permet d’enregistrer, de trier et de gérer des images.

Cette plateforme vous offre la visibilité de créer des tableaux d’affichage, puis d’y “épingler” des objets. Les gens peuvent suivre votre compte ou vos tableaux pour voir ce que vous avez épinglé le plus récemment.

 

Pourquoi votre entreprise devrait-elle utiliser Pinterest ?

Avec plus de 70 millions d’utilisateurs, Pinterest est devenu un réseau social important. Basé sur l’idée simple de vous permettre de créer des tableaux d’affichage virtuels de choses que vous aimez, les entreprises l’utilisent maintenant pour partager un peu tout : depuis les photos du personnel au travail jusqu’aux idées pour des utilisations créatives de leurs produits.

 


 

En tant que média très visuel, il est devenu populaire dans des secteurs tels que la mode, l’alimentation, la photographie et le design. Cependant, de nombreux types d’entreprises peuvent l’utiliser pour partager du contenu et atteindre des clients potentiels.

Par exemple, Pinterest est utile pour :

  • Accroître la notoriété de vos produits ;
  • Recueillir les commentaires des clients et des prospects ;
  • Établir des liens avec des personnes influentes dans votre industrie ;
  • Montrer le côté créatif de votre entreprise ;
  • Établir des relations plus solides avec les clients clés ;
  • Augmenter la visibilité générale de votre entreprise.

 

Comme c’est le cas pour de nombreux réseaux sociaux, le temps et les efforts que vous consacrez à Pinterest détermineront les résultats que vous obtiendrez.

Vous pouvez essayer de l’utiliser en rafales courtes et nettes – quelques minutes chacune, peut-être trois ou quatre fois par jour. Pinterest fonctionne bien sur les appareils mobiles, ce qui vous permet de vous connecter lorsque vous avez un moment libre.

 

 

Pinterest est-il fait pour votre entreprise ?

Bien que Pinterest soit un grand réseau social, il n’est pas utilisé aussi largement que des services comme Twitter et Facebook. Avant de vous y engager, réfléchissez à ce que vous voulez réaliser et vérifiez si Pinterest est susceptible d’être utilisé par votre public cible. Posez-vous les questions suivantes :

  • Vos principaux concurrents l’utilisent-ils ? Si tous vos concurrents sont actifs sur Pinterest, il y a de bonnes chances que vous soyez concernés aussi. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez les devancer – mais pas sans y réfléchir en amont.
  • Vendez-vous aux consommateurs ? L’intérêt de Pinterest est plus grand si vous vendez directement aux consommateurs. Il est moins utile pour trouver des opportunités d’affaires ou pour créer des partenariats.
  • Vos clients l’utilisent-ils ? La plupart des entreprises concentrent leurs efforts sur les réseaux sociaux où elles peuvent trouver des clients potentiels. Pouvez-vous mener une enquête pour déterminer si vos clients utilisent Pinterest ?
  • Les influenceurs de votre secteur l’utilisent-ils ? Même si vous ne pensez pas que vos clients sont très intéressés par Pinterest, vous voudrez peut-être établir une présence qui peut vous aider à atteindre des personnes influentes dans votre industrie.
  • Avez-vous des choses à montrer ? Tout type d’entreprise peut utiliser Pinterest. Mais ce réseau social est plus adapté aux marques qui ont des produits physiques à mettre en valeur à travers ce support visuel.

   

Bien utiliser Pinterest dans votre entreprise

Une fois que vous avez configuré Pinterest et commencé à suivre d’autres comptes, essayez de l’utiliser régulièrement. C’est bien si vous pouvez vous connecter tous les jours pour naviguer et commenter les épingles, suivre de nouvelles personnes et épingler vos propres articles. Comme pour la plupart des réseaux sociaux, vous devez l’utiliser régulièrement pour savoir exactement où il s’insère dans votre entreprise. Pour rester dans la bonne direction, vous pouvez suivre ces quelques conseils :

  • Assurez-vous de vous engager avec d’autres utilisateurs. Vous pouvez « aimer »  les épingles et laisser des commentaires lorsque vous avez quelque chose d’intéressant à dire. Assurez-vous de répondre lorsque les gens laissent des commentaires sur vos contenus. Vous pouvez aussi « repin » des objets sur vos propres tableaux (c’est un peu comme un retweet sur Twitter).
  • Épinglez vos propres articles – et encouragez les autres à faire de même. N’hésitez pas à épingler des choses de votre propre site web ou provenant de vos autres réseaux sociaux. Vous pouvez créer une planche « Nos produits/services » avec des photos de grande qualité, mises en scène. Vous avez aussi la possibilité d’ajouter des boutons « Pin it » à votre site de manière à faciliter les épinglages de vos contenus.

 

     

  • Utilisez des tableaux secrets. Si vous ne voulez pas qu’un tableau soit public, réglez-le pour qu’il soit secret. Vous pouvez utiliser ces tableaux privés pour collecter des objets utiles (par exemple, l’inspiration pour votre nouveau site ou vos réseaux sociaux).
  • Utilisez les épingles enrichies. Les épingles enrichies fonctionnent comme des épingles normales, mais vous permettent d’inclure des informations supplémentaires sur le produit ou service mis en avant. Par exemple, profitez de cette fonctionnalité pour inclure une carte, une adresse et un numéro de téléphone pour aider les gens à trouver votre restaurant, ou des renseignements sur les prix et les niveaux de stock dans votre magasin.

    Il existe toute une gamme d’applications et d’outils qui peuvent vous permettre d’utiliser Pinterest plus efficacement. L’application mobile officielle de Pinterest est disponible pour les appareils Apple et Android. Il existe aussi de nombreuses applications non officielles, dont Pin.it, qui fonctionnent également sur les appareils Windows Phone. Vous avez un compte d’entreprise sur Pinterest, ce qui vous donne accès aux statistiques sur votre profil, votre public et plus encore : vous pouvez vous en servir pour comprendre ce qui fonctionne ou non, et vous améliorer !

Pour aller plus loin…

Téléchargez les livres blancs de nos partenaires.

10 conseils rapides pour rédiger de meilleures publications sur les réseaux sociaux

10 conseils rapides pour rédiger de meilleures publications sur les réseaux sociaux

L’engagement est roi sur les réseaux sociaux. Cependant, comment rédiger des publications qui vont capter l’attention de votre audience et susciter l’engagement ?

Voici donc 10 conseils pour écrire des publications qui vont booster votre stratégie social media !

1. Faire simple

Pour inciter les internautes à interagir avec vos posts, rédigez du contenu facile à lire. En effet, lorsque ces derniers font défiler leur timeline, ils prennent rarement le temps de s’arrêter sur chacune des publications et de cliquer sur « Voir plus » pour lire l’intégralité du message.

Pour optimiser la lecture de votre post, supprimez les adjectifs inutiles et utilisez des mots courts.

2. Corriger ses écrits

Une étape de relecture s’impose. Que vous soyez novice ou expert, il peut arriver de faire des erreurs. En relisant votre post, vous pouvez relever des incohérences ou des fautes d’orthographe, par exemple.

Cet instant de révision rapide fait la différence entre une publication de qualité et un post médiocre.

3. Éviter le jargon métier sur les réseaux sociaux

Évitez d’utiliser un vocabulaire technique lorsqu’il s’agit d’une publication dont la thématique est complexe. L’utilisation d’une terminologie propre à votre activité n’apporte aucune valeur à votre contenu. Bien au contraire ! Votre communauté est susceptible de ne pas comprendre le message que vous souhaitez transmettre. Utilisez des mots simples et compréhensibles de tous.

4. Écrire pour son public

Pour publier des messages qui touchent directement votre public, vous devez connaître ses besoins, son langage, ses formats privilégiés… Sans ces informations, il vous sera difficile de personnaliser votre contenu.

5. Tester la portée de ses publications

Pour réaliser un test sur la performance de votre post, effectuez différents types de tests.

Modifiez le visuel, le titre, le CTA et tout autre élément susceptible d’influencer l’impact de votre publication. Analysez le format qui suscite le plus d’engagement pour le déployer plus souvent et accroître l’engagement.

6. Prendre en compte l’expérience utilisateur

Sur les réseaux sociaux, l’expérience utilisateur fait référence à l’action de faire défiler les publications de votre page/profil. Les posts publiés ne doivent pas être considérés comme des éléments isolés, mais comme un ensemble. La définition d’une stratégie éditoriale sur vos réseaux sociaux est primordiale.

Pour effectuer un audit rapide de l’expérience utilisateur, posez-vous ces questions :

  • Vos visuels sont-ils harmonisés (via une charte graphique, par exemple)
  • Vos publications apportent-elles toutes une valeur ajoutée ?
  • Votre marque est-elle immédiatement reconnaissable ?

7. Soigner ses calls-to-action

Les marketeurs utilisent un langage accrocheur qui met l’accent sur les bénéfices que le lecteur peut obtenir en cliquant sur un call-to-action. Cette pratique vise à encourager les interactions.

Néanmoins, il est essentiel de réfléchir au parcours client dans sa globalité et ne pas se focaliser uniquement sur un seul clic. Votre call-to-action doit répondre, de manière anticipée, aux attentes de votre public et respecter ses promesses.

8. Tester l’insertion d’émoji

Les émojis sont un moyen amusant d’engager votre public. Dans le cadre d’une campagne bilingue, par exemple, l’universalité des émojis permet à vos posts d’être compréhensible de tous. Ces icônes véhiculent un message visuel immédiat et apportent une touche conviviale à votre contenu. Sans compter qu’ils attirent l’œil dans le flux d’actualités.

Quel que soit le contexte dans lequel vous choisissez de les utiliser, n’oubliez pas de vous référer à votre public. Si celui-ci n’utilise pas les émojis, évitez de le faire.

9. Écrire en fonction des réseaux sociaux

Lors de la rédaction de chaque publication, pensez au réseau social sur lequel elle va être publiée. Vous ne rédigez pas de la même manière sur Twitter que sur Instagram ou Facebook. Sur le premier, vous devez être concis, sur le second, décrire de manière captivante le visuel et sur le dernier, capter l’attention de vos abonnés.

Pensez-y !

10. Tester et corriger

Testez différents formats sur chaque réseau social : vidéo, photos, animations, collage de photos… À chaque cycle de test, modifiez certains éléments de votre post. Essayez de comprendre pourquoi certaines publications génèrent un taux d’engagement important alors que d’autres semblent être complètement ignorées.

Grâce à cette analyse, vous parviendrez à prendre les bonnes décisions pour vos futurs messages.

En vous appuyant sur ces conseils, vous serez en mesure d’écrire de meilleurs posts sur les réseaux sociaux pour réaliser vos objectifs d’engagement.