Stratégie éditoriale : 5 questions pour déterminer la pertinence de vos contenus

Stratégie éditoriale : 5 questions pour déterminer la pertinence de vos contenus

Stratégie éditoriale : 5 questions pour déterminer la pertinence de vos contenus

Créer son propre contenu est vital pour une entreprise, quel que soit le domaine d’activité. La question est d’en déterminer la pertinence auprès des internautes.

Pour le savoir, posez-vous ces 5 questions sur votre stratégie éditoriale !

 

1. Quelle est l’utilité du contenu que vous produisez ?

Avant même de produire votre contenu, vous devez déjà savoir à qui il s’adresse et quelle est son utilité. C’est une des règles de base de votre marketing de contenu ! Des articles à forte valeur ajoutée et des réponses concrètes aux questions de vos prospects demeurent la clé de leur fidélisation… puis de leur conversion.

Dites-vous que, lorsqu’un internaute saisit une requête dans Google et consulte les liens proposés, il espère un éclairage concret sur ses besoins.

Un contenu pertinent a donc une utilité pour vos prospects ou clients.

 

2. Quels sont les types de sujets qui intéressent vos lecteurs ?

Vous avez le choix entre plusieurs thèmes à traiter : votre marché, vos prestations, les objectifs de vos prospects, les méthodes d’utilisation de vos produits/services… Selon le profil de vos clients, certains thèmes devront être traités en priorité.

Cependant, vous devez aussi vous focaliser sur les sujets qui intéresseront un plus petit segment de vos buyers persona. Si votre ligne éditoriale reste générale, vous risquez de tomber dans le piège des contenus répétitifs. Vos clients et prospects risquent alors se lasser de votre blog !

 

 

 

3. Les thèmes traités dans votre stratégie éditoriale ont-ils un lien avec votre secteur d’activité ?

La pertinence du contenu se détermine aussi par son adéquation avec votre entreprise. Sur votre blog, les clients et les prospects s’attendent à trouver des informations qui concernent votre domaine d’activité. Après tout, c’est sur celui-ci que vous êtes spécialiste.

Vous devez apporter des renseignements d’actualité concernant le marché sur lequel vous êtes positionné. Pour ce faire, restez informé des dernières tendances en consultant régulièrement des blogs spécialisés, des journaux en ligne, des sites de curation comme Scoop.it… Abonnez-vous aussi à des newsletters en rapport avec votre secteur, participez à des événements de votre industrie ou à des salons professionnels.

Toutes ces actions vous aideront à trouver des sujets pertinents pour votre ligne éditoriale.

 

4. Quel est le degré d’authenticité de votre stratégie éditoriale ?

Marquez la différence par rapport à vos concurrents en répondant à des questions auxquelles vous êtes le seul à pouvoir apporter des explications claires. Le but est de devenir une référence incontournable pour les internautes qualifiés, c’est-à-dire vos clients et prospects.

Pour trouver l’inspiration, effectuez vous-mêmes des recherches sur le sujet traité. Si beaucoup de contenus proposent la même chose que vous, c’est donc un thème très populaire. Essayez alors de dénicher de nouveaux éléments qui vous permettent de publier un contenu unique, pour une ligne éditoriale qui se démarque.

 

5. Maîtrisez-vous le sujet que vous traitez ?

Demandez-vous pour quelles raisons vous traitez tel ou tel thème au lieu d’un autre. La réponse est souvent très simple : parce que vous connaissez bien votre sujet et que vous avez des informations pertinentes à partager à ce propos.

Cependant, ce n’est pas une excuse pour négliger les autres types de contenu ! Un jour ou l’autre, vous êtes amené à produire des contenus qui ne vous sont pas familiers… Comment faire ?

Face à des idées dont vous n’êtes pas expert, vous pouvez faire intervenir vos collaborateurs. Demandez-leur de participer au blog, en écrivant leurs propres articles. Ou organisez une interview dans lequel il fournira des réponses aux questions posées par les prospects.

Vous pouvez aussi déléguer ces articles à un rédacteur web freelance !

 

 

Produire des contenus pertinents relève d’une maîtrise de tout un ensemble de paramètres. Soyez toujours à l’écoute de vos clients et prospects pour mieux cerner leurs attentes et leurs besoins. C’est la clé d’une stratégie éditoriale efficiente.

 

Vous avez besoin de :

✔ Créer une stratégie Content Marketing

✔ Doper votre stratégie de contenus actuelle

✔ Renforcer votre équipe de rédacteurs web

Stratégie de contenu web : rédiger la parfaite étude de cas

Stratégie de contenu web : rédiger la parfaite étude de cas

Stratégie de contenu web : rédiger la parfaite étude de cas

Envie de doper votre stratégie de contenu web ? Tentez la rédaction de case studies.

Les études de cas jouent un rôle important et crucial dans le développement et le fonctionnement d’une entreprise prospère. Bien réalisées, elles influencent la perception de vos prospects, vous font gagner de nouveaux clients et augmentent votre retour sur investissement.

Envie de vous y mettre ? On vous dit sur la meilleure manière d’intégrer les études de cas dans votre stratégie de contenu web !

 

Qu’est-ce qu’une étude de cas ?

Une étude de cas est utilisée pour vanter le succès d’une marque. Joli préjugé ! Les case studies ne sont pas produites pour caresser l’ego de votre entreprise, mais plutôt pour savoir comment elle peut profiter aux futurs clients.

Une étude de cas est un élément clé de votre marketing de contenu, elle attire des leads dont la recherche de prestataires est déjà bien avancée. Elle décrit le succès d’une entreprise, tout en valorisant son expertise, ses compétences et ses prestations.

L’étude de cas est un véritable outil de décision pour vos prospects qualifiés.

 

Les avantages d’une étude de cas dans votre stratégie de contenu web

Intégrer les études de cas dans sa stratégie de contenu web comporte de nombreux avantages :

 

Donner vie à vos offres

En premier lieu, les études de cas donnent vie à vos produits et services grâce à des récits concrets et illustrés. Vos prospects comprennent mieux vos prestations et leur implication dans leur quotidien.

 

Aider les prospects dans leur réflexion

L’étude de cas est un outil efficace pour éduquer les prospects sur des produits complexes. Ils perçoivent mieux le potentiel de vos différents produits et services, ce qui les aide à faire un choix.

 

Humaniser votre entreprise

Les case studies, intégrées à une stratégie de contenu web, permettent aux leads de se connecter avec l’entreprise à un niveau plus humain. Les prospects entrent dans une dimension concrète où vos prestations se sont mutées en véritables actions. Par ailleurs, ils font connaissance avec les experts de votre entreprise, ce qui leur permet de mettre un visage sur vos contenus plus théoriques.

 

Améliorer votre image

Pour partager des statistiques concernant un client , l’entreprise a besoin de leur permission. Ce qui atteste de la véracité des éléments, informations et résultats intégrés dans l’étude de cas. En prouvant votre efficacité et votre professionnalisme, vous améliorez votre image en tant qu’expert. Résultat ? Les prospects indécis seront davantage attirés par vos offres, que celles des concurrents qui n’ont aucune étude de cas sur leur site internet.

 

 

 

Comment rédiger la parfaite étude de cas pour votre entreprise ?

Pour optimiser votre stratégie de contenu web, réussir la présentation de votre étude de cas est primordial. Pour la rédiger avec succès, suivez ces étapes :

 

1.      Identifier les éléments essentiels

Une étude de cas repose sur l’aide apportée à un client. Votre entreprise a certainement accompagné de nombreux clients alors, comment choisir les cas pertinents ? En vérifiant que votre case studies comprend une grande partie de ces éléments :

  • Un défi important à relever : sélectionnez les missions qui ont relevé un challenge incroyable, auquel vos prospects vont pouvoir s’identifier.
  • Des chiffres importants : rien ne vaut les chiffres pour impressionner votre cible. Choisissez des cas client qui ont produit des résultats fantastiques : +50% de chiffre d’affaires, acquisition de milliers de leads, +100 de productivité, etc.
  • Une solution fiable et satisfaisante : à laquelle les clients peuvent se connecter.
  • Les avantages obtenus : les avantages de vos prestations pour le client doivent absolument répondre aux attentes et objectifs de vos prospects. C’est de cette manière qu’ils sauront que vous êtes l’entreprise idéale pour leurs besoins.

 

2.      Rédiger l’étude de cas

Vous avez certainement défini une charte et un ton éditorial concernant votre stratégie de contenu web. Les études de cas doivent suivre le schéma rédactionnel de vos autres articles. Si ce n’est pas le cas, voici quelques conseils indispensables pour rédiger vos case studies de manière cohérente et compréhensible :

  • Choisir sa voix : si vous êtes un professionnel indépendant ou si vous narrez l’histoire du point de vue de l’expert qui s’est occupé du client, utilisez le « je ». Vous préférez que l’étude de cas s’exprime au nom de votre agence ou entreprise ? Employez le « nous ».
  • Donner un titre très précis : celui-ci doit être accrocheur et inclure un objectif, un pourcentage et/ou un verbe d’action. Cela a un impact direct sur le prospect. Voici quelques exemples :

– Comment nous avons doublé le chiffre d’affaires de l’entreprise X.
– La marque Y gagne 10 000 fans sur Instagram en 48h !
– Notre client Z augmente de 60% son taux de conversion grâce à notre offre.

 

Chez Flatchr, le titre est très équivoque ! Il donne immédiatement le résultat obtenu grâce à l’outil :

 

 

 

  • Garder une écriture aussi simple et compréhensible que possible. Pas de jargon technique. Vous devez utiliser le langage courant pour que la grande majorité de la clientèle puisse facilement vous comprendre et identifier les solutions mises en œuvre.
  • Les statistiques écrites en chiffre : les résultats doivent être précis et mémorables. Pour que les chiffres s’impriment, évitez de les écrire en toutes lettres. Par exemple, préférez : “75% de taux d’inscription supplémentaire” à  Augmentation du taux d’inscription de soixante-quinze pour cent”.

 

La présentation des études de cas Facebook Ads sont très lisibles, notamment grâce à des résultats chiffrés qui se détachent de l’ensemble du texte :

 

 

 

 

3.      Ajouter des précisions sur l’entreprise

N’oubliez pas de parler un peu de votre entreprise à la fin d’une étude de cas. Présentez-vous, mais aussi l’expert qui s’est occupé du client. Pensez à préciser l’offre/l’outil/le service auquel le client a souscrit. Cela aidera le prospect à faire son choix avant de vous contacter. D’ailleurs, intégrez un call-to-action à la fin de l’étude de cas. L’objectif est que le prospect puisse vous contacter par email ou téléphone pour discuter de vos prestations.

 

A la fin de cette étude de cas de l’agence 55, on peut trouver une citation d’un des pilotes du projet au sein de l’agence :

 

 

 

4.      Concevoir graphiquement l’étude de cas

Pour la touche finale, pensez à rendre l’étude de cas attrayante avec un design de qualité. Votre case study a besoin de couleurs, de graphiques, de photos pour garder l’attention du prospect.

N’hésitez pas à ajouter des diagrammes qui montrent une progression pour captiver davantage votre audience, prouver vos dires et les impressionner !

 

5.      Publier l’étude de cas

La dernière étape consiste à publier l’étude de cas sur votre site internet. Sur ce dernier, réservez un endroit spécifique à toutes vos études de cas. Pensez aussi à promouvoir ce contenu par email et sur vos réseaux sociaux.

 

L’application Like a bird propose une page consacrée aux études de cas. Celle-ci est moderne, créative et très lisible. En un coup d’oeil, le prospect peut connaître les résultats obtenus par les différentes entreprises et choisir d’en savoir plus :

 

 

 

Vos case studies doivent également être utilisées dans votre outil de marketing automation. Elles sont utiles pour aider le prospect à avancer dans sa réflexion. Pensez-y !

 

 

 

Les études de cas demeurent un must-have de votre stratégie de contenu web ! Elles aident vos clients à comprendre les avantages réels de vos services et à se projeter avec votre entreprise. Véritables outils de promotion, les case studies améliorent votre image de marque, tout en augmentant vos chances de conversion. À intégrer dès maintenant dans votre marketing de contenu !

Vous avez besoin de :

✔ Créer une stratégie Content Marketing

✔ Doper votre stratégie de contenus actuelle

✔ Renforcer votre équipe de rédacteurs web

Stratégie de contenu : les 7 habitudes des grands content marketeurs

Stratégie de contenu : les 7 habitudes des grands content marketeurs

Stratégie de contenu : les 7 habitudes des grands content marketeurs

Ce qu’on attend d’un créateur de contenus ? Produire des textes, visuels ou vidéos distractifs ou éducatifs pour un public cible. On ne devient pas Content Manager du jour au lendemain. Il faut beaucoup de travail, de rigueur et des connaissances marketing.

Si vous souhaitez optimiser votre stratégie de contenu, pour développer votre business ou améliorer vos offres, voici 7 habitudes à prendre dès maintenant !

 

1. Connaître l’actualité de son marché

C’est une tâche quasi quotidienne. Vous devez être au courant de tout ce qui se passe dans votre industrie pour pouvoir créer du contenu de qualité. Il ne s’agit pas de lire deux ou trois articles ici ou là, mais de scruter la toile pour identifier les tendances et connaître les faits historiques de votre domaine.

Ces recherches vous permettront de comprendre la personnalité de votre audience, ainsi que l’environnement concurrentiel.

Enfin, vous trouverez régulièrement l’inspiration pour vos propres contenus.

 

2. Étudier votre audience

Être créateur de contenus inclus de satisfaire les attentes de son public. C’est de cette manière que vous attirerez toujours plus de prospects sur votre site, à transformer en client.

Étudiez en profondeur vos lecteurs, ils seront votre première source d’inspiration pour des contenus créatifs, utiles et performants. Pensez à définir vos buyers persona et à les segmenter par âge, sexe, localité, emploi, salaire… Vous obtiendrez de nombreux sujets à décliner.

 

 

3. Écrire encore et encore

On ne vous demande pas un texte de 1500 mots tous les jours, mais essayez d’écrire quotidiennement. Vous pouvez rédiger un contenu conséquent sur plusieurs jours, si besoin. Vous avez peur de manquer d’inspiration ? Dès qu’une idée vous traverse l’esprit, notez-la dans un fichier spécial ou dans une application comme Evernote. Au moment de passer à la rédaction, vous trouverez de précieux sujets dans vos notes.

 

 

4. Définir sa propre voix

Les lecteurs cliquent sur votre contenu pour l’information, mais reviennent aussi pour votre personnalité. La brillante idée que vous pensez avoir, d’autres l’ont soit en même temps ou avant vous ! Si vous voulez fidéliser votre audience, la clé est d’apporter une touche vivante, personnelle, à votre contenu. Oui, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais c’est possible !

 

5. Réorganiser le contenu d’autres personnes

Il n’y a aucun mal à reprendre le contenu d’un autre auteur… à condition de vous l’approprier et d’y apporter votre valeur ajoutée. Profitez-en pour l’étoffer grâce aux questions que vous posent régulièrement vos prospects. Bien entendu, n’oubliez pas de citer votre source !

 

 

6. Proposer des solutions

Vous n’êtes pas là pour commenter l’actualité. Lorsque les gens s’engagent avec votre contenu, c’est pour repartir avec des réponses à leurs besoins. Même si vous pouvez analyser des faits de votre marché, faite en sorte qu’il y ait toujours une leçon à en tirer.

 

7. Rester curieux

C’est la mère de toutes les qualités. Lorraine Twohill, responsable du marketing chez Google explique ceci :

Il faut être curieux pour identifier les problèmes qui méritent d’être résolus et ensuite trouver de nouvelles solutions. Ce sont ces solutions proposées à des problèmes séculaires qui mettent les créateurs de contenu en valeur.

 

Prenez l’habitude de remettre en question le statu quo en vous faisant parfois l’avocat du diable. Un nouveau point de vue est toujours le bienvenu pour les prospects en quête d’informations. De plus, il affirme votre personnalité et vous démarque des concurrents.

 

Être un créateur de contenu à succès commence par les habitudes que vous prenez, car elles vous permettront de produire un contenu de grande valeur pour votre public cible !

 

Besoin d’être accompagné dans votre stratégie Content Marketing ? Contactez-nous !

11 + 9 =

Nouveau dans la création de contenu : comment dépasser ses blocages ?

Nouveau dans la création de contenu : comment dépasser ses blocages ?

Nouveau dans la création de contenu : comment dépasser ses blocages ?

La création de contenu est un métier intéressant, addictif et rentable, surtout si vous trouvez la passion nécessaire pour l’animer. Peu importe ce qui a motivé votre choix d’ouvrir ce lieu d’expression (la notoriété, l’e-réputation, l’acquisition de leads…), vous serez confronté à des défis… et parfois à des blocages.

Votre réussite dépend de votre capacité à surmonter ces derniers.

Dans cet article, voyons comment affronter ces obstacles pour prendre plaisir à écrire et faire décoller sa stratégie de création de contenu !

 

 

1. Choisir son sujet préféré et l’aborder sous un angle inédit

Généralement, les créateurs de contenus choisissent des sujets liés à leur centre d’intérêt. Cependant, ils commettent l’erreur de ne pas choisir un angle précis à propos duquel écrire. Produire des contenus sur plusieurs sujets, risque de semer la confusion chez beaucoup de vos lecteurs (donc, de vos prospects).

Si vous gérez un e-commerce de matériel sportif, par exemple, évitez de vous disperser en écrivant des articles sur des matches, des fiches de joueurs professionnels… Pour capter les lecteurs, vous devez vous concentrer uniquement sur ce dont ils ont besoin : être conseillés sur leurs achats d’équipement sportif.

 

 

2. Toujours penser à la qualité avant la quantité

Maintenant que vous avez choisi l’angle de rédaction, votre nouvelle mission est de créer un contenu qui va scotcher vos lecteurs et les inciter à l’engagement. Un exercice difficile pour les nouveaux « content creator ».

Pour vous aider, pensez à utiliser Google Trends pour dénicher les sujets tendance dans votre thématique. Faites aussi une recherche sur BuzzSumo pour trouver les thèmes qui ont un écho auprès de votre audience.

#ContentMarketing S’il y a bien une règle à retenir dans la création de contenu, c’est : Arrêtez de vouloir vendre. Cliquez pour tweeter

Si vous voulez produire des contenus qualité, évitez de penser tout d’abord à vous faire de l’argent. Concentrez-vous plutôt sur l’éducation de votre public. Lorsque vous aurez conquis vos lecteurs, le reste s’en suivra.

 

 

Utilisez les visuels comme complément au contenu écrit pour attirer l’attention du lecteur. C’est un excellent moyen pour subdiviser le contenu et le rendre plus facile à consommer.

L’erreur de débutant serait de ne pas relire ses textes. Une simple faute de grammaire pourrait détourner l’attention du lecteur et refléter une image biaisée de vous. Pour éviter cela, relisez toujours vos textes et n’hésitez pas à utiliser de puissants correcteurs, comme Antidote (mon chouchou !).

 

 

3. Diversifier le format de création de contenu

Écrire un contenu de qualité, susceptible de susciter un maximum d’engagement, dépend des titres que vous donnez à vos publications. La première impression est importante dans la création de contenu. Pour réussir à écrire de gros titres, utilisez des phrases à succès qui ont activé plus de réactions et de commentaires sur les réseaux sociaux.

Jouez avec les différents types de titres en posant par exemple, une question, ou en vous adressant directement à vos lecteurs. Inclus dans un titre, les nombres sont un excellent atout pour une manchette réussie.

 

 

4. Mettre en place un planning éditorial

Beaucoup de nouveaux créateurs de contenu ne parviennent pas à intégrer un calendrier éditorial dans leur stratégie. Ils publient simplement leurs articles au fur et à mesure.

#ContentMarketing Avoir un calendrier est une excellente façon d'organiser votre contenu et de rationaliser votre communication. Cliquez pour tweeter

Un contenu cohérent et organisé vous donne un aspect professionnel et évite d’avoir des lecteurs confus. Ils sauront quand vous postez pour ne pas manquer le contenu frais et n’auront pas à se désabonner parce que vous postez trop d’articles.

 

 

Vous disposerez aussi de temps pour produire plus de contenu de qualité. Pour ce faire, déterminez combien de fois vous allez poster et quels jours vous le ferez. La meilleure fréquence, pour commencer, est d’une fois par semaine. Si vous pouvez monter à 2 à 3 articles par semaine, c’est encore mieux !

 

 

5. Avoir un carnet de notes

Le blocage le plus fréquent dans la création de contenu concerne la panne d’inspiration. Pour éviter le syndrome de la page blanche, dédiez un carnet de notes (papier ou numérique) à votre blog. Dès que vous avez une idée, notez-la. Même si c’est un début d’idée ou un sujet vague, écrivez ce qu’il vous passe par la tête.

Au moment de vous mettre devant votre ordinateur pour écrire un article, vous pourrez puiser dans vos notes pour trouver un sujet.

 

En suivant ces 5 conseils, votre blog d’entreprise trouvera son rythme et son audience, pour le bien de vos objectifs commerciaux !

Content Marketing : les Fondamentaux

Une formation de 1h08m pour comprendre les bases du content marketing et les étapes de sa mise en oeuvre.

Besoin d’être accompagné dans votre stratégie Content Marketing ? Contactez-nous !

5 + 14 =

Content Marketing : 4 conseils pour attirer plus de clients

Content Marketing : 4 conseils pour attirer plus de clients

Content Marketing : 4 conseils pour attirer plus de clients

En l’espace de quelques années, le Content Marketing s’est transformé en un puissant outil pour attirer des prospects et des clients. Selon une étude réalisée par le Content Marketing Institute, les entreprises ayant intégré le marketing de contenu dans leur stratégie digitale obtiennent des taux de conversion 6 fois plus élevés que celles qui ne l’utilisent pas.

De plus, le marketing de contenu contribue à améliorer leur visibilité sur internet tout en les aidant à se développer. Mais comment faire encore mieux ? Voici 4 conseils pour attirer plus de clients avec une stratégie de contenus efficiente !

 

1. Résoudre les problèmes du client

Le marketing de contenu consiste à s’identifier aux clients. Pour y parvenir, vous devez prouver à vos prospects que vos produits ou vos services représentent la solution aux problèmes auxquels ils sont confrontés.

 

Pour concevoir une stratégie de Content Marketing performante, il est essentiel d’identifier « les points de douleur » de vos prospects.

 

Par exemple, les potentiels clients d’un rédacteur web freelance rencontrent les problèmes suivants :

  • Peur que leurs articles soient ennuyeux ou manquent de profondeur.
  • Manque de temps pour optimiser leur contenu pour les moteurs de recherche.
  • Impossibilité de publier du nouveau contenu à une fréquence régulière sur son blog.

Le rédacteur va donc devoir rédiger du contenu qui aide ses prospects à résoudre ses questions. Autrement dit, il va publier des articles sur des sujets du style : « comment rédiger plus rapidement », « 10 façons de trouver rapidement l’inspiration », « 5 conseils pour un article de blog intéressant », etc.

 

 

2. Utiliser la puissance de la recherche

La plupart des entreprises possèdent un site internet pour mettre en valeur leurs produits/services et transmettre leurs coordonnées. Par contre, il s’avère compliqué d’apparaître sur la première page de résultats des moteurs de recherche dès l’instant où celui-ci ne contient pas plus de 5 pages et aucun blog… Plus à l’heure actuelle !

Le Content Marketing a justement l’avantage de vous aider à produire régulièrement du contenu qui va optimiser votre stratégie de référencement. Le but ultime ? Apparaître sur la première page pour augmenter le nombre de contacts quotidiens.

À chaque nouvelle idée de contenu, vous devez trouver les mots-clés de longue traine les plus pertinents, pour créer de nouveaux points d’entrée sur votre site. Utilisez des outils comme KWfinder.com, Keywordtool.io ou LongTailPro.com.

Notez-vous de choisir des mots-clés contenant les éléments suivants :

  • Pertinence : est-il adapté à vos contenus ? Votre public cible l’utilise-t-il lorsqu’il effectue une recherche sur Google ?
  • Volume total des recherches : le mot-clé apparait-il suffisamment dans les moteurs de recherche pour attirer du trafic vers votre site ?
  • Compétitif : ce mot-clé vous permettra-t-il d’être bien classé ? Ou tous vos concurrents l’utilisent ?

 

 

 

3. Mettre en avant votre expertise

Le Content Marketing vous offre l’opportunité de prouver votre valeur. C’est d’ailleurs ce qu’attendent les consommateurs actuels. Ils veulent de l’information qui prouve vos compétences. Ils ne sont plus du tout sensibles aux promotions classiques.

Le marketing de contenu s’avère donc un moyen efficace d’engager la conversation avec eux et de mettre en valeur votre savoir-faire.

 

Appuyez-vous sur votre domaine d’expertise pour rédiger des articles de blog abordant les meilleures pratiques à appliquer dans votre secteur d’activité.

 

Commentez aussi des études récentes et proposez des analyses de marché.

Placez à la fin de vos articles un call-to-action pour leur demander s’ils ont besoin d’aide et les inviter à vous contacter.

 

 

4. Promouvoir votre contenu

Pour attirer du trafic vers votre site, il est essentiel d’assurer la promotion de votre contenu. Cela vous paraît logique ? Pourtant, ce n’est pas toujours fait…

 

Promouvoir son Content Marketing implique notamment de partager votre contenu sur l’ensemble des comptes que vous avez sur les réseaux sociaux.

 

Publiez également vos articles sur des forums en rapport avec votre thématique. Pour répondre aux questions de certains internautes, n’hésitez pas à leur suggérer de consulter certains de vos articles. Procédez de la même manière pour les groupes Facebook et LinkedIn dont vous êtes membre. Intervenez dans les conversations pertinentes sur Twitter.

Identifiez les influenceurs de votre secteur d’activité et tentez d’établir un partenariat avec l’un d’entre eux.

 

Pour attirer de nouveaux clients grâce au Content Marketing, répondez à leurs besoins et assurez une présence active sur l’ensemble des canaux de communication. Vous devriez rapidement voir les bienfaits de cette stratégie dans l’atteinte de vos objectifs !

Vous avez besoin de :

✔ Créer une stratégie Content Marketing

✔ Doper votre stratégie de contenus actuelle

✔ Renforcer votre équipe de rédacteurs web

Storytelling : son importance dans votre stratégie de contenus

Storytelling : son importance dans votre stratégie de contenus

On appelle storytelling l’art de raconter une histoire.

Par le biais d’une structure narrative, l’intérêt est de faire passer un message et d’attirer l’attention du consommateur. L’objectif est de générer une interactivité émotionnelle avec les prospects, génératrice de passages à l’acte d’achat.

Focus sur le rôle joué par la technique du storytelling dans votre stratégie de contenus web.

Un bref historique du storytelling

La notion de storytelling a fait son apparition dans la sphère publique en 2007, grâce à l’ouvrage de Christian Salmon : “Storytelling, La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits.”

Mais cette théorie ne vient pas de nulle part. En 1966 déjà, Emile Benveniste arguait de l’existence de 2 sortes de discours, dans son ouvrage “Problèmes de linguistique générale”.

À côté du discours de nature purement rationnelle se trouve le discours narratif et subjectif, de type il était une fois. Ce dernier type de discours est divertissant et pas uniquement informatif. Avec un pitch ou un slogan accrocheur, il crée une histoire pour faire passer un message et capter son auditoire.

Les fondamentaux du storytelling

  • La capacité d’élaborer efficacement une stratégie de marque pour différencier son image de marque
  • L’imagination pour créer et illustrer des fondamentaux tout en ajoutant des éléments permettant de convaincre et fidéliser les prospects
  • Faire de sa marque l’expression de messages qui fédèrent le plus grand nombre, grâce à des techniques de communication adaptées et un plan de communication infaillible

L’importance du brand content dans votre stratégie digitale

Choisir une stratégie de contenu pertinente et une ligne éditoriale originale est une chose. Bénéficier de contenus de marque personnalisés de grande qualité en est une autre.

La majorité des internautes privilégient une marque proposant des contenus entièrement personnalisés.

De plus, le brand content coûte moins cher que les autres techniques marketing et pourtant, il génère plus de leads. Exit donc les contenus standardisés ! Pour vendre et stimuler, privilégiez les contenus personnalisés, originaux et décalés contenant une histoire cohérente.

Les atouts du storytelling

On parle de récit et non plus de discours commercial.

Oubliez donc les listings et discours trop vendeurs. Le produit est, bien entendu, toujours présent mais le récit sera tellement bien raconté qu’on en oubliera l’objectif final. L’intérêt est de permettre de vous démarquer de vos concurrents et de trouver des clients.

Susciter l’émotion et captiver de différentes manières, tels sont les maîtres-mots du storytelling.

Ce sont ces éléments qui vous seront utiles pour mettre sur pied vos récits et créer une communauté de leads engagés.

En utilisant le storytelling dans votre webmarketing, vous permettez de véhiculer un même point de vue partagé. Vous ne ferez alors plus qu’un avec votre public, autour d’un partage de valeurs. L’agir collectif ainsi construit, vous vendrez davantage et générerez donc un meilleur chiffre d’affaires.

Ce qu’il vous faut pour mettre en place votre storytelling

Mettre en place cette stratégie ne va pas forcément de soi et ne doit jamais s’improviser. Il est indispensable de répondre à certaines questions avant de se lancer :

  • Quelles sont les valeurs de votre marque ? Quels sont ses schémas narratifs et ses personnages ?
  • Qu’est-ce que la marque a à dire à ses consommateurs et futurs prospects ? À qui s’adresse-t-elle (public cible) ?

 

Cessez d’être ordinaires, préparez-vous à devenir extraordinaires !

Tout se passe en réalité dans la mise en scène et dans le message final que vous souhaitez passer. Vous pouvez, par exemple, publier une vidéo explicative sous la forme d’un tuto pour mettre en scène votre produit et montrer tous ses usages possibles. N’hésitez pas à ponctuer vos récits d’images et d’infographies diverses. L’attrait est dans le visuel et le quasi sensoriel. Oubliez les longs bullets points sans vie et sans caractère.

Le storytelling attire et divertit tout en favorisant les échanges. Cela vous permet aussi d’optimiser votre e-réputation et la notoriété de votre marque.

 

Le brand storytelling, ou storytelling de marque

La tendance est au « customer centric », gage de performance. Un chiffre d’affaires qui s’envole est signe d’engagement de la part des consommateurs. Cela signifie que l’histoire leur a plu et a suscité des émotions vives, quelles qu’elles soient.

Comment réussir votre brand storytelling ?

Suivez ces quelques conseils et vous ferez de votre marque la nouvelle tendance à suivre :

  • Suscitez l’émotion. On ne le dira jamais assez. Votre message peut être humoristique (à l’image d’ « Oasis be Fruit » et de ses personnages), porteur d’espoir (à l’image de la récente publicité de Samsung et ses casques de réalité virtuelle)
  • L’histoire doit nécessairement refléter votre marque et son ADN
  • Ne placez pas forcément les produits que vous vendez au cœur de votre message tout du long de l’histoire. Cela doit rester subtil. Le consommateur doit avoir avant tout l’impression que vous lui parlez, que vous êtes proche de lui et de ses besoins. Un unique focus sur le produit aurait tendance à faire trop « marketing ». On perdrait alors toute la magie du storytelling.
  • Utilisez des moments marquants, soit en lien avec des moments de l’année (Pâques, période de Noël, été à la plage), soit en lien avec des sorties cinéma marquantes (Star Wars, par exemple)
  • Adoptez toujours un ton original. Même avec un petit budget, faire un excellent storytelling de marque est possible et à la portée de toutes les entreprises. Il suffit de se poser les bonnes questions, de cerner le public visé et d’adapter son histoire à son auditoire.

La création de contenus au coeur de la stratégie de communication

Une boîte à outils opérationnelle à la fois théorique et pratique, pour ceux qui veulent dynamiser leur marketing de contenu.

Stratégie éditoriale : 7 éléments pour augmenter le taux d’engagement sur vos articles

Stratégie éditoriale : 7 éléments pour augmenter le taux d’engagement sur vos articles

Stratégie éditoriale : 7 éléments pour augmenter le taux d’engagement sur vos articles

La publication de contenu a pour but d’éveiller l’intérêt de vos clients et prospects. Chaque article doit également les amener à réagir en entamant une action précise afin de favoriser leur engagement.

Mais comment parvenir à augmenter l’engagement de vos lecteurs ? Grâce à ces 7 éléments indispensables à votre stratégie éditoriale !

 

1. Un objectif clair par article

Chaque article que vous publiez traite un sujet précis, ne l’oubliez pas !

Définissez dès le départ la finalité de l’article que vous allez mettre en ligne. Souhaitez-vous que le prospect fasse une demande de devis ? Avez-vous envie qu’il le partage sur les réseaux sociaux ? Voulez-vous qu’il télécharge votre livre blanc ?

C’est autant de questions que vous devez vous poser pour remplir votre objectif.

 

 

2. Une introduction captivante

L’introduction de votre article est comparable à l’emballage d’un produit ou à la couverture d’un livre. Si celle-ci est intéressante, vous amenez vos clients à poursuivre la lecture de votre contenu.

Dès les premières phrases, parlez du thème que vous abordez et l’angle que vous adoptez. L’introduction donne aussi un aperçu des détails que vos clients retrouvent au fil de la lecture. C’est un facteur déterminant qui leur indique si l’article peut leur être utile ou non.

 

 

 

3. Un sujet évident

Bien évidemment, vous n’allez pas regarder un film au cinéma si vous ne savez pas de quoi il parle !

Vos articles n’attireront pas vos prospects si le sujet que vous traitez n’est pas clair au premier coup d’œil. Proposez un titre explicite qui reprend la problématique des clients et des sous-titres qui indiquent clairement les idées de chaque paragraphe.

Au final, lorsque le lecteur lit le titre et les sous-titres, il a le droit à un résumé de tout l’article.

Dites-vous que s’ils n’ont pas le temps de lire votre article immédiatement, ils peuvent aussi le conserver pour le lire plus tard ou le partager avec leur communauté.

 

Content Marketing : les Fondamentaux

Une formation de 1h08m pour comprendre les bases du content marketing et les étapes de sa mise en oeuvre.

 

 

 

4. Une structure cohérente et visuelle

La structure de votre article doit être harmonieuse afin d’inciter vos clients à le lire.

La première règle de votre stratégie éditoriale consiste à marquer les titres H1, H2, H3 pour bien répartir les parties du texte. Aérez aussi les paragraphes, en veillant à ce que ceux-ci aient à peu près la même longueur.

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour obtenir une structure cohérente et visuelle ? Notez que la première phrase doit contenir votre idée principale. Développez-la ensuite avec des arguments, des statistiques et des témoignages fiables.

 

 

5. Une touche personnelle pour optimiser la stratégie éditoriale

Votre savoir-faire et votre expertise sont vos valeurs ajoutées. C’est l’occasion de démontrer que vous maîtrisez parfaitement le sujet et que votre point de vue est défendable.

Partagez vos expériences professionnelles pour mettre en valeur vos prestations. Vous pouvez aussi faire une analyse approfondie de la situation par rapport aux tendances et aux circonstances actuelles, comme le font très bien les experts en finance.

 

 

6. Une conclusion attractive et ouverte

Tout comme l’introduction, la conclusion a une importance capitale. Elle met en évidence tous les points importants et résume les idées phares. Cependant, cette partie doit aussi refléter une perspective sur les prochains articles que vous publierez.

 

 

Vous pouvez aussi demander à vos clients et prospects d’intervenir pour partager leur expérience ou donner leur avis dans les commentaires.

 

 

7. La citation des sources de référence

L’authentification de votre article se base sur les sources que vous avez utilisées. N’hésitez pas à citer des études ou des statistiques. Cela renforce la crédibilité de votre stratégie éditoriale et votre statut d’expert. Vos clients recommanderont votre article et le partageront aussi sur les réseaux sociaux.

 

Le taux d’engagement est un bon indicateur de performance pour mesurer l’impact et la pertinence de votre article. Définissez à l’avance l’objectif que vous souhaitez atteindre à travers votre contenu. Soyez précis dans vos titres, introduction et conclusion. Soignez l’apparence visuelle de l’article en aérant les paragraphes.

Ces 7 éléments augmenteront sans conteste les interactions de vos clients sur vos articles !

Besoin d’être accompagné dans votre stratégie Content Marketing ? Contactez-nous !

3 + 11 =

Content Marketing : 4 méthodes pour rendre vos contenus authentiques

Content Marketing : 4 méthodes pour rendre vos contenus authentiques

[et_bloom_inline optin_id="optin_1"]

La plupart de vos concurrents ont opté pour le Content Marketing. Il est impératif de vous différencier pour attirer et fidéliser une audience ciblée. Innovations et prestations de qualité ne suffisent plus pour séduire.

Aujourd’hui, l’humain doit être mis au cœur de la stratégie.

Notamment grâce à des contenus concrets et plus authentiques, qui véhiculent vos valeurs d’entreprise…

Comment faire ? Suivez nos 4 conseils !

Méthode 1 : placer sa personnalité au cœur du contenu

Grâce à une bonne stratégie de Content Marketing, il est possible de communiquer tout en apportant une identité propre à une entreprise, une enseigne ou une marque. Cette identité est atout majeur puisqu’elle vous différencie de la concurrence.

Communiquer différemment, en personnalisant les contenus permet de créer une relation client de qualité et d’attirer une audience ciblée et qualifiée.

Pour créer des contenus uniques, il est essentiel de sortir des sentiers battus. Pour ce faire, il existe 1001 solutions. Vous pouvez, par exemple, parler de l’entreprise, des collaborateurs, des expériences réussies avec d’autres clients.

Pensez à des anecdotes (même personnelles !) qui peuvent illustrer vos propos. Les prospects auront davantage l’impression de lire une personne qu’un blog. Une touche d’humour est aussi appréciable, mais il ne faut pas en abuser.

Méthode 2 : Se faire comprendre de tous

Lorsque l’on rédige, il faut faire simple. Trop souvent nous rencontrons des textes lourds, trop techniques. Les phrases confuses et disgracieuses doivent être bannies ! Pour qu’un texte soit plus fluide et plus facile à lire, il faut faire bon usage des adjectifs, éradiquer les adverbes et limiter le nombre de mots de liaison. Vous ne passez pas un Bac L, vous discutez avec vos potentiels clients.

Pour s’assurer qu’un texte soit bien rédigé, il est recommandé de le lire à voix haute. Si une phrase ou un paragraphe pose problème, il faut le réécrire.

 

Méthode 3 : Adopter un style unique

Pour rendre votre contenu attractif, vous devez créer votre style. Inutile de reproduire des articles ou simplement de reprendre des phrases d’autres blogs.

Exprimez-vous avec vos mots, votre personnalité et votre savoir-faire. C’est ce qui rendra votre contenu unique.

Côté ponctuation, il faut préférer les points et les doubles points aux virgules. Adoptez le style direct et n’hésitez pas à utiliser les points d’exclamation et d’interrogation qui donnent de l’énergie et de la vie aux contenus web.

Certains rédacteurs ajoutent parfois des commentaires personnalisés entre parenthèses, c’est un style efficace pour donner l’impression de s’adresser directement aux lecteurs. Le style passe aussi par la mise en page de vos articles, la couleur des textes et la structure.

Assurez-vous d’avoir une « patte ».

Méthode 4 : Oser la franchise

Avec votre audience, vous pouvez faire preuve de franchise. Osez donner votre point de vue et montrer votre mécontentement face à un sujet actuel (et en rapport avec votre activité, cela va de soi). Cette personnalisation des contenus dévoile votre identité et vous rend humain vis-à- vis des internautes. De plus, en étant honnête, vous gagnez leur confiance.

Si un site d’entreprise se doit de rester formel, la personnalisation des contenus a sa place sur les blogs et les réseaux sociaux. N’hésitez jamais à faire preuve d’authenticité et à dévoiler vos forces, comme vos adorables faiblesses !

Découvrez la crème des livres et guides pour vous aider à optimiser votre marketing de contenu et votre communication sur les réseaux sociaux.
Focus sur l’importance d’une ligne éditoriale

Focus sur l’importance d’une ligne éditoriale

Focus sur l’importance d’une ligne éditoriale

Vous souhaitez créer votre blog d’entreprise ? Avant de vous lancer, il faut définir votre ligne éditoriale. Il s’agit de trouver les types de contenus et les thèmes qui vous permettront de valoriser l’identité de votre entreprise et vos prestations.

Votre ligne éditoriale s’impose comme le fil conducteur de toutes vos publications, pour accompagner au mieux vos prospects dans leur processus d’achat.

 

La ligne éditoriale d’un blog

La ligne éditoriale correspond à l’identité du blog.

Elle constitue l’élément fondateur de toutes vos publications.

Elle est en quelque sorte le ciment qui donne un sens logique aux contenus de vos blogs en les reliant les uns aux autres.

Vous avez ainsi la possibilité de vous démarquer des autres en adoptant un angle de vue différent, pour traiter des thèmes liés à votre domaine d’activité. À noter que si vous êtes spécialisés dans différents secteurs, il faudra prendre soin d’avoir une ligne éditoriale pour chacun d’eux. En effet, les prospects n’auront pas le même profil ni les mêmes attentes. Vous pourrez ensuite regrouper les contenus sur un même blog, en prenant soin de les catégoriser, ou avoir plusieurs blogs.

Par ailleurs, une ligne éditoriale n’est pas fixée dans le temps et peut évoluer en même temps que votre entreprise.

 

 

Les objectifs de la ligne éditoriale

En ayant une solide ligne éditoriale, il vous sera facile d’élaborer un plan structuré des contenus à publier sur votre blog, mais aussi sur les réseaux sociaux.

Il faudra alors réfléchir aux sujets qui éveillent l’intérêt de vos lecteurs et qui apportent une excellente valeur ajoutée à votre blog.

N’oubliez pas que vos contenus ont aussi pour objectif de démontrer votre professionnalisme et votre savoir-faire.

Grâce à une stratégie de contenu bien définie, vos lecteurs savent à quoi s’attendre au fur et à mesure de leur visite. Ils seront donc enclins à revenir régulièrement sur votre site et à conserver votre entreprise à l’esprit.

 

 

 

L’utilité d’une ligne éditoriale

La ligne éditoriale est très utile pour définir les règles rédactionnelles de vos articles. Ces règles concernent le ton à adopter, l’angle d’attaque, le format du contenu, le niveau d’expertise des articles ou encore leur mise en forme. Ces grands principes vont alors servir de base à tous les auteurs, afin de préserver l’identité du blog et de bien mettre en avant les valeurs de votre entreprise.

 

Sachez aussi que votre ligne éditoriale vous permet de hiérarchiser vos contenus par ordre de priorité, selon les besoins des lecteurs.

 

Vous pourrez ainsi déterminer plusieurs niveaux dans vos articles ou visuels : débutants, confirmés ou experts. Ce qui permettra d’accompagner vos lecteurs au fur et à mesure, jusqu’à ce qu’ils aient toutes les cartes en main pour se décider à vous appeler !

La définition d’une ligne éditoriale vous aide ensuite à établir votre calendrier éditorial, spécifiant ainsi le planning de rédaction et de publication de vos articles. De cette manière, vous pourrez faire face aux pannes d’inspirations, mais surtout anticiper les temps forts qui méritent des contenus spéciaux (célébrations, conférences, anniversaire d’entreprise, etc.).

 

La ligne éditoriale représente le fil conducteur de tous les contenus que vous publiez sur votre blog. Elle vous aide à bien gérer le calendrier des rédactions et des publications de vos contenus. Pensez à la définir avant de vous lancer dans le Content Marketing !

Achetez des articles rédigés par des rédacteurs professionnels

 

Des articles uniques, prêts à être utilisés sur votre blog ou votre site internet.
2,00 € de remise sur votre premier article avec le code FFRLHVFX

Besoin d’être accompagné dans votre stratégie Content Marketing ? Contactez-nous !

11 + 3 =