Contenus web : est-ce vraiment la taille qui compte ?

 

À un moment ou un autre, on se pose tous la question : est-ce vraiment la taille qui compte ? N’y voyez pas malice : il s’agit bien de s’interroger sur la longueur idéale des contenus web – articles de blog, pages d’optimisation pour un site, contenus premium, etc. Certains vous diront que la concision est une vertu (et une source d’économies), d’autres que la verbosité est indispensable pour faire le tour d’un sujet (quitte à provoquer un soupçon d’ennui chez le lecteur). Où est la vérité ? Qu’est-ce qu’une « bonne taille » pour un contenu web ?

DU TWEET À L’ARTICLE DE BLOG : LE BON CONTENU WEB POUR LA BONNE TAILLE

Twitter, c’est pratique. Les messages étant limités à 140 signes, il est indispensable de se montrer aussi efficace que concis. Tous les contenus et messages digitaux ne bénéficient pas d’un calibrage aussi carré. Il faut le dire : si Google imposait le nombre de mots par contenu web, on se poserait moins de questions (et cet article, de fait, n’existerait pas, ou aurait pris la forme d’un tweet de 140 caractères max.).