En marketing, la conversion se définit de la manière suivante : il s’agit d’un visiteur qui accomplit l’action recherchée. Cette action peut se traduire par un achat, une inscription à la newsletter ou une demande de devis. Améliorer son taux de conversion implique donc d’intéresser les internautes qui arrivent sur votre site, notamment sur le blog, en augmentant leur engagement.

Pour améliorer le taux de rétention et acquérir plus de leads, voici 4 types de contenus à soigner !

1. Les visuels

En raison de la surabondance d’informations à laquelle les internautes sont confrontés au quotidien, les éléments tels que des images ou des graphiques se démarquent et attirent leur attention.

De plus, les visuels aident les utilisateurs à traiter et à assimiler des informations plus complexes. Ce sont également des contenus faciles à consulter sur smartphone.

Si vous souhaitez que vos visiteurs (qui sont de potentiels clients, ne l’oubliez pas !) poursuivent la découverture de vos contenus, utilisez les illustrations à bon escient. Servez-vous-en pour résumer une information, mettre en évidence un chiffre, illustrer votre propos par l’exemple ou simplement « réveiller » l’attention du lecteur au cœur d’un long texte.

2. Un recyclage de contenu

Vous n’avez pas l’habitude de recycler votre contenu ? Pourtant, vous devriez ! La réutilisation de contenus ayant rencontré le succès est un excellent moyen de booster l’engagement sur votre blog. Par ailleurs, c’est une alternative efficace lorsque vous manquez d’inspiration… ou de temps.

En effet, recycler un contenu vous permet d’attirer des leads qualifiés sur votre site, tout en économisant du temps et de l’énergie.

Mais qu’est-ce que signifie « réutiliser son contenu » exactement ? Cette technique vise à repenser vos articles, infographies ou listes de conseils sous un autre angle, à les mettre à jour et à les adapter à différents supports.

Pour ce faire, n’hésitez pas à transformer le format de votre contenu : transformez une liste de conseils en une infographie, par exemple, ou extraire un conseil pour ensuite développer un tutoriel sur comment l’appliquer au quotidien. Vous pouvez aussi transformer une infographie en un article de fond ou une présentation Slideshare.

En résumé : redites la même chose, mais de manière différente, en apportant une valeur ajoutée à votre nouvelle audience.

3. Des vidéos

D’après YouTube, la consommation de vidéo sur mobile augmente de 100% chaque année. Par ailleurs, selon une étude d’Hubspot, 64% des consommateurs ont plus de chance d’acheter un produit après avoir vu une vidéo le présentant. Dans le secteur B2B, 59% des décisionnaires préfèrent regarder une vidéo que lire un article ou un billet de blog.

Ce format attire irrémédiablement les internautes qui n’hésitent pas à interagir plus facilement, notamment depuis un smartphone ou une tablette.

Cependant, intégrer une vidéo sur un site doit être le fruit d’une décision mûrement réfléchie. En effet, elle doit être pertinente et placée au bon endroit. Dès l’instant où vous l’insérez à un endroit peu accessible ou peu visible, elle n’apportera aucune valeur ajoutée à votre contenu.

Les dimensions de la vidéo doivent être suffisamment grandes pour être remarquées sans être intrusives. N’oubliez pas que l’article doit toujours être lisible pour le lecteur. Le contenu de la vidéo doit apporter des informations complémentaires. Par conséquent, placez votre vidéo au milieu ou en fin d’article et soyez sûr qu’elle apporte de la valeur à votre contenu.

4. Un call-to-action

Indispensable pour booster l’engagement sur votre blog !

Le call-to-action incite le visiteur à se transformer en prospect.

Selon la nature et le thème de votre contenu, vous devrez choisir un appel à l’action pertinent. Par exemple, si votre article parle d’un sujet qui a fait l’objet d’un livre blanc, invitez le lecteur à le télécharger. Si vous avez commenté une étude qui prouve les bons résultats de vos prestations, encouragez l’internaute à vous contacter. Et si le but est simplement d’accroître le nombre de commentaires sous vos contenus, posez une question !

Dans tous les cas, vous ne devez mettre qu’un seul call-to-action pour guider au mieux le visiteur dans la voie de la conversion.